"Gang des barbares" : ouverture du procès en appel

Publié le par JPost



Le procès en appel est ouvert. Lundi, la cour d'assises d'appel de Créteil a entrepris de juger à nouveau, à huis clos, les membres du "gang des barbares" qui ont fait appel de leur première condamnation.

Le procès Fofana a déclenché les passions.
Photo: AP , JPost

Le chef du groupe, Youssouf Fofana, n'a pas fait appel de sa condamnation à la réclusion criminelle à perpétuité. Il interviendra devant la cour en qualité de témoin.

En première instance, Fofana a été reconnu coupable d'avoir enlevé, séquestré et torturé à mort le jeune Ilan Halimi. Seuls 18 de ses complices présumés, sur les 26 qui avaient comparu en première instance en 2009 devant la cour d'assises des mineurs de Paris, sont rejugés en appel. Le procès prendra fin le 17 décembre prochain.

Ilan Halimi a été enlevé le 21 janvier 2006 avant d'être séquestré dans une cave d'une cité de Bagneux. Il avait été retrouvé le 13 février, agonisant à proximité de la gare de Sainte Geneviève-des-Bois (Essonne). Vendeur en téléphonie à Paris, Ilan Halimi avait été choisi parce que "juif donc riche".

Le verdict de la cour d'appel de Paris, qui avait prononcé diverses peines de six mois avec sursis, avait été largement critiqué. Si l'avocat de la famille Halimi le jugeait trop clément, l'avocat général s'était quant à lui félicité de la décision rendue.

Publié dans JUSTICE

Commenter cet article