TANYA du jour - 2 Sivan 5769 (46ème jour du Omer)

Publié le par admour

Tanya :

Likouteï Amarim: chapitre 53
L'Admour Hazaken explique dans ce chapitre que la lumière liée à la Présence Divine (Che'hina) brille également dans ce monde matériel, et non uniquement dans les mondes spirituels plus élevés. À l'époque où le Temple existait, la Présence Divine brillait et se dévoilait dans le Saint des Saints, lieu le plus saint du Temple. En revanche, après que le Temple ne fut détruit, le « Saint des Saints » dans lequel la Présence Divine se dévoile est la Torah que le juif étudie et les Mitsvot qu'il accomplit.

Rambam :

Mitsva positive N° 1 :
Il s'agit de l'ordre qui nous incombe de croire en D.ieu, c'est-à-dire que nous devons croire qu'Il est à la fois l'origine et la cause de toute chose, Celui qui fait exister toutes les créatures.
Mitsva négative N° 1 :
C'est le commandement qui nous interdit de croire en une autre divinité que l'Eternel.
Mitsva positive N° 2 :
C'est l'ordre qui nous a été enjoint de croire en l'unicité de D.ieu, c'est-à-dire qu'il faut croire que le Créateur de toutes les choses existantes et leur cause première n'est qu'Un seul et même Etre.

Hayom Yom :

. Le paragraphe "Ana Bekoa'h" dit lors de la réception du Chabbat est récité à voix basse (Sidour p.131).
. Le paragraphe "Oufross Aleïnou" dit lors de la réception du Chabbat est récité debout (Sidour p.138).

En 5589 (1829), le Chabbat Parchat Bamidbar était le 5 Sivan. Avant l'allumage des bougies du Chabbat, le Tséma'h Tsédek dit le discours 'hassidique introduit par le verset «comptez les têtes des enfants d'Israël... suivant la maison de leur père».
Se référant au commentaire d'Ibn Ezra, il indiqua que le mot "Seou", comptez, devait être interprété comme "élevez", tout comme dans la Parchat Ki Tissa.
Son explication fut donc la suivante:
L'illumination qu'acquiert, par son effort, la partie de l'âme qui se trouve dans le corps, confère l'élévation à "la tête", à l'essence de l'âme qui se trouve là-haut.
Puis, il expliqua, sur la base de cette interprétation, différents versets et passages du Zohar et du Midrach.
Pendant le Chabbat, à midi, le Rabbi prononça le discours «tu Me seras lié à jamais» et son commentaire, qui sont imprimés dans le Likouteï Torah.
Le lendemain, premier jour de Chavouot, il dit le discours «Et vous compterez pour vous» et son commentaire, qui sont imprimés dans le Likouteï Torah.
Durant le second jour de la fête, au cours du repas, le Rabbi prononça le discours «d'où trouver la sagesse?», qui est le second commentaire sur la Mitsva du compte de l'Omer, qui est imprimé dans le Likouteï Torah.

Un jour - une hala'ha :

Lois & coutumes de Chavouot (3)
- Le deuxième jour de Chavouot, après la lecture de la Torah et de la Haftara (en Israël, le premier et unique jour), on rappelle le souvenir des personnes disparues, en disant la prière du "Yizkor".
- Le premier jour de fête, on a coutume de consommer des plats lactés. Et, puisqu'il est une Mitsva de manger de la viande chaque jour de fête (Yom Tov), on prendra garde à ne pas mélanger le lait et la viande. On commencera par consommer les plats lactés, puis on se rincera minutieusement la bouche et les mains, on dira le Birkat Hamazon (prière après le repas) et l'on attendra une heure. On pourra alors commencer le repas de viande, en ayant pris soin de changer la nappe.
Délivrance & Machia'h
Les Sages et les Prophètes n'ont désiré l'époque de Machia'h, ni pour dominer le monde, ni pour opprimer les Nations, ni pour être magnifiés par les peuples, ni pour manger, boire et se réjouir, mais pour s'adonner entièrement à la Torah et à sa Sagesse, sans être opprimés ou perturbés, pour en avoir le mérite dans la vie future, comme nous l'avons expliqué dans les Lois de la Techouva.

La Question à un Rav (שאלות ותשובות) :

Question:
Un homme ou une femme se trouvant dans l'année de deuil (ndt - d'un de leur parent) peuvent-ils assister au mariage d'un neveu ou d'une nièce?
Réponse:

Un oncle ou une tante dans l'année de deuil pourra assister au mariage de son neveu ou de sa nièce si les conditions suivantes sont respectées: ils devront s'asseoir à une table se trouvant sur un côté de la salle, ne pas s'associer aux danses et aider un peu au service à table.
Source: נטעי גבריאל חלק ב פרק טז סעיף ט
Réponse donnée par le Rav Barou'h Blizinski (chabad.org.il) - Traduction assurée par la rédaction du Toramel

Bibliographie des rubriques:
'Houmach - Rambam - Hayom Yom - Le récit de Chabbat: www.loubavitch.fr
Délivrance & Machia'h: www.loubavitch.fr, www.daf-hagueoula.org, le Messianisme et la Rédemption (Editions du Beth Loubavitch)
La Question à un Rav: www.chabad.org.il
Tanya - Tehilim - Un jour une Hala'ha: Rédaction du Toramel

Publié dans RELIGION ET HISTOIRE

Commenter cet article