Les juifs de Sartrouville victimes d’un Raïs. Le Consistoire ne veut pas voir.

Publié le

sfar-levy.JPGAvabt toute chose il nous semble important de rectifier une réalité historique, dans l'article, Monsieur SFAR indique comme d'autres membres de sa famille, que celui-ci continue l'oeuvre de son père (paix à son âme) ce qui est une véritable supercheie et une contre-vérité, Monsieur SFAR n'a été qu'un membre de cette communauté et par égard à cet homme respectable et doyen, la commission administrative de l'époque l'a nommée PRESIDENT D'HONNEUR, cette communauté a été créée par Monsieur Gilbert BOUANICH et autres bénévoles, sans aucune participation de la famille SFAR, des documents de l'époque sont en notre possession.

 

Bienvenue dans les Yvelines, à Sartrouville. Deuxième ville du département, Sartrouville ne compte pourtant que quelques âmes juives mais sa communauté, créée dans les années 70, a toujours fait le bonheur des juifs pratiquants ou des juifs du Kippour. Une communauté aujourd’hui vieillissante et également en perdition.

Avec le micro le Président de la communauté. En chemise blanche le Rabbin.

Avec le micro le Président de la communauté. En chemise blanche le Rabbin.

Depuis 15 ans maintenant cette communauté ne cesse de s’amoindrir, et ce grâce (ou devrais-je dire a cause) d’un responsable communautaire autoproclamé président à vie. Un président qui, comme les vieux dictateurs d’Afrique, à pris le pouvoir au décès de son père. C’est d’ailleurs ce dernier qui avait créé de ses mains la communauté. C’est à lui que nous rendons hommage chaque samedi.  Mais cette dernière décennie n’a cessé d’apporter controverse et déception pour tous les membres de la communauté.

Pour une partie des fidèles, de nombreuses fautes ont étés commises et le coupable est la personne qui dirige tout, tout seul. Nous dénonçons ainsi

- Des travaux inutiles, qui n’ont fait que délabrer l’état de la synagogue (d’autant plus qu’ils n’ont jamais étés terminés et qui ont ruinés les économies de toute la communauté.

- Des accusations honteuses balancées contre certaines personnes qui tentent de défendre cette synagogue du néant.
- Le licenciement du rabbin de la synagogue sous prétexte que celui-ci fait trop d’ombre à ce président.

- Une obscurité totale des comptes de la synagogue alors que comme toute association il faut présenter ces comptes au moins une fois par an. Cette obscurité a été renforcée par le licenciement du trésorier de la synagogue car ce dernier souhaitait organiser une réunion communautaire afin de mettre à jour certaines informations.
Le plus triste c’est qu’apparemment, le consistoire ne veut pas se mêler de cela, ignorant complètement sa communauté. Celui-ci aurait carrément fait réélire ce président pour les raisons qui, normalement, devraient faire le partir… A savoir, la dilapidation de l’argent de la communauté dans des travaux inutile et le limogeage abusif du rabbin. Le consistoire se rend ainsi complice de faute grave et d’obscurantisme.

J’en appelle aujourd’hui aux lecteurs du site d’information JSSNews. Seul la pression populaire pourrait avoir un effet sur des membres du consistoire à la recherche d’un simple vote. Et si ce n’est pas le cas, peut-être que grâce à vous et à vos contacts, les choses pourront enfin changer. Sans cela, c’est toute une communauté qui est vouée à disparaitre dans la décennie en cours.

Un membre de la communauté de Sartrouville .

Publié dans INFO. COMMUNAUTAIRES

Commenter cet article