Réchauffement israélo-égyptien

Publié le par ISRAEL MAGAZINE

L’annonce du boycottage par l’ambassadeur égyptien en poste en Israël des célébrations des 30 ans du traité de paix israélo-égyptien avait surpris, pour ne pas dire choqué, les Israéliens.

L’Egypte a revu ses positions, puisqu’elle a annoncé officiellement au ministère israélien des Affaires étrangères, par l’intermédiaire de son ambassadeur Yasser Raida, qu’elle serait présente aux célébrations. La raison pour laquelle le boycottage de la cérémonie avait été envisagé est la crainte de l’Egypte de voir un ministre d’extrême droite nommé au poste de chef, de la diplomatie. Avidgor Lieberman, puisque c’est de lui dont il s’agit, s’est rendu il y a quelques jours en Egypte afin de s’assurer auprès du gouvernement égyptien que son éventuelle nomination à ce poste n’altérerait pas les relations entre les deux pays. Rappelons que le président du parti Israël Beitenou avait tenu, il y a quelques mois, des propos incendiaires contre le président Hosni Moubarak, ce qui avait fait scandale en Egypte. (Photo AP : SEPTEMBRE 1978 : CAMP DAVID - Le premier ministre israélien Begin et le président égyptien Sadate se congratulent sous les yeux du président américain Carter, à Washington. Les accords de Camp David préfigurent la signature, six mois après, du traité de paix israélo-égyptien).

Publié dans ISRAEL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article