un 2 septembre ...

Publié le par C.D.E.C.

1629

Au cours d'un autodafé tenu à Lisbonne (Portugal), plusieurs habitants sont accusés d'être des " judaïsants ", c'est-à-dire des descendants de juifs baptisés de force des siècles auparavant, qui pratiquent toujours la religion juive en secret.

1939

Les nazis occupent Zaviercie (district de Katowice, Pologne), où vivent 7 000 juifs. Tous les hommes de dix-sept à cinquante ans doivent se rassembler sur la place du Marché, où ils sont torturés durant neuf jours.

Les nazis créent le camp de concentration du Stutthof près de Dantzig (Gdansk). Plusieurs centaines de notables juifs y sont internés peu après. La plupart périssent rapidement.

1941

1 500 juifs de Zaremby Kasztelanskie (district de Bialystok, Pologne) sont assassinés par les SS près de la ville.

1942

Un convoi, le vingt-septième, dans lequel sont entassés 1 000 juifs, hommes et femmes, quitte la France pour le camp d'extermination d'Auschwitz. Les déportés avaient été internés au camp de Drancy (France) en attendant leur départ vers l'Europe de l'Est. 877 d'entre eux sont gazés dès leur arrivée. 30 hommes seulement survivront en 1945.

700 juifs sont tués par les nazis lors d'une révolte dans le ghetto de la ville de Lachva (R.S.S. de Biélorussie). La résistance juive manifeste sont activité en permettant à 120 juifs de fuir dans les bois.

La Gestapo et la police locale pendent 20 juifs à Strzegowo (district de Mlawa, Pologne).

Après la liquidation du ghetto de Lublin, créé en mars 1941 par les nazis, ceux-ci tuent 2 000 des 4 000 juifs restants. La population du ghetto, qui s 'élevait à 34 000 âmes, s'et trouvée réduite par les déportations vers les camps de concentration et d'extermination.

1943

Un cinquante-huitième convoi dans lequel s'entassent 1 000 juifs, hommes et femmes, internés au camp de regroupement de Drancy (France), part pour le camp d'extermination d'Auschwitz. 622 déportés sont gazés immédiatement. 13 hommes et 3 femmes seulement survivront jusqu'à la libération du camp, en 1945.

3 500 juifs du ghetto de Przemysl (province de Rzeszow) et 2 000 juifs du ghetto de Tarnov (province de Cracovie) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.
3 000 juifs de Tarnov sont envoyés au camp de concentration de Plaszov-Cracovie.

20 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Theresienstadt.

Publié dans RELIGION ET HISTOIRE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article