« Les trois nouveaux ‘C’ de l’idéologie islamophile : Calgary, Canada et Califat. »

Publié le par Michel GARROTE

MICHEL-GARROTE-copie-1.JPGNaheed Nenshi, un mahométan de 38 ans, a été élu maire de Calgary, dans l’Alberta, au Canada. Le Site Internet musulman Oumma.com jubile. Et, Oumma.com, en profite, pour y aller de son petit couplet, propagandiste débile : « Fort d’une campagne en phase avec son temps, qui a surfé sur la vague porteuse des réseaux de socialisation phares, tels que Facebook, Twitter et Youtube, l’enseignant très affable et orateur convaincant a remporté tous les suffrages en n’ayant de cesse de critiquer le bilan de l’administration précédente, notamment sa gabegie financière, y compris pour la police municipale, tout en faisant de ses origines immigrées un atout, preuve éclatante que l’ascenseur social n’est pas en panne pour qui veuille bien le prendre », dixit Oumma.com.
-
Note de Michel Garroté : au cas où le lecteur, un brin fatigué peut-être, ne l’aurait pas remarqué, je signale, tout de même, que ce morceau d’Oummanthologie, ce chef d’œuvre littéraire, est digne d’un communiqué de presse du service d’information du gouvernement communiste nord-coréen ; en effet, Oumma.com nous présente Naheed Nenshi comme un musulman « en phase avec son temps » qui surfe « sur la vague porteuse des réseaux de socialisation phares » tout en « faisant de ses origines immigrées un atout ». Après feu Ceausescu, Génie des Carpates, voici Naheed Nenshi, Génie de Calgary, phare et atout en phase avec son temps ?
-
Le Site Internet musulman Oumma.com ajoute : « Une victoire à marquer d’une pierre blanche à bien des égards, notamment pour avoir triomphé d’un vétéran conservateur de la politique municipale, et battu à plate couture une journaliste de télévision. L’édile musulman qui présidera désormais aux destinées municipales de Calgary a été chaudement félicité par un Calgarien d’adoption, le Premier ministre Stephen Harper en personne, et par plusieurs ministres de son gouvernement conservateur », toujours selon Oumma.com.
-
Note de Michel Garroté : Naheed Nenshi, c’est « une victoire à marquer d’une pierre blanche » ; Naheed Nenshi, c’est « l’édile musulman » qui « présidera désormais aux destinées ». Et moi, je me pose la question : les officines de propagande iraniennes, syriennes, nord-coréennes et chinoises ont-elles été sollicitées pour rédiger ce texte grandiose diffusé par Oumma.com à la gloire du Grand Timonier Naheed Nenshi de l’Alberta ?
-
Fin des extraits du texte de Oumma.com, extraits commentés par mes soins.
-
-
Bien. Je poursuis mes commentaires : à la lumière (éblouissante) du message (messianique) de Oumma.com (à propos de Naheed Nenshi Al-Calgary), j’aimerais revenir sur la nature perverse de l’idéologie islamophile qui, dans une alliance contre nature, rassemble gauchistes et islamistes, rassemble les édiles de Hugo Chavez et les nervis de Mahmoud Ahmadinejad. Car en effet, selon l’idéologie islamophile à la mode, idéologie islamophile qui juge et condamne d’office l’islamophobie sous toutes ses formes, l’islam aiderait, soi-disant, l’Occident, à redéfinir son identité ; à pratiquer le dialogue des cultures ; et à pratiquer le multiculturalisme. A cet égard, l’idéologie islamophile reproche, à l’Occident, d’avoir une identité judéo-chrétienne monolithique.
-
Et dans ce cadre, l’islam apporterait, paraît-il, quelque chose de nouveau (nouveau, mais avec des versets, datant du VIIe siècle, et qui, depuis treize siècles, nous compliquent la vie). L’islam aiderait, soi-disant, les Occidentaux, à redéfinir leur relation avec les autres. L’islam aiderait, paraît-il, les Occidentaux, à lutter contre le racisme ; contre la discrimination ; contre le regard porté sur les musulmans. Un regard colonial, nous dit l’idéologie islamophile, un regard colonial influencé par l’histoire de l’Occident face à l’islam (on pourrait tout aussi bien parler du regard musulman influencé par l’histoire de l’Islam contre l’Occident ; l’Islam contre l’Occident à Poitiers, à Lépante et aux portes de Vienne).
-
L’islam aiderait, soi-disant, les Occidentaux, à transcender l’ère coloniale et les croisades. L’islam aiderait, paraît-il, les Occidentaux, à devenir multiculturels. Et l’islam aiderait, paraît-il, les Occidentaux, à faire de la lutte contre la discrimination, une priorité. Voilà résumée, en quelques lignes, l’idéologie islamophile.
-
Je n’invente rien. C’est bel et bien ainsi, qu’est formulée, l’idéologie islamophile, par les journalistes, les historiens, les sociologues, les enseignants, les chercheurs, les faiseurs d’opinion et les politiciens. Et quiconque n’adhère pas à cette idéologie islamophile, est, automatiquement, accusé d’être islamophobe.
-
Car l’idéologie islamophile, non seulement s’est construite sur du sable mouvant et des alliances contre nature ; mais en plus, elle ne peut souffrir quelque débat que ce soit. Quiconque n’adhère pas à l’idéologie islamophile ne peut qu’être islamophobe. Et quiconque est islamophobe ne peut qu’être raciste. On le voit ici, le niveau du débat, est à peu près aussi lamentable, que l’était, le débat sur le communisme. Je suppose que nous aurons l’occasion de revenir sur l’idéologie islamophile dans un futur proche…
-
Michel Garroté

Publié dans ACTUALITE

Commenter cet article