Ce jour là ... un 14 octobre

Publié le par Guysen

1542

20 « nouveaux chrétiens », c’est-à-dire descendants de juifs baptisés de force, sont brûlés sur le bûcher à Lisbonne en exécution de condamnations à mort prononcées par l’Inquisition.

1905

Un pogrome éclate à Kamenskoye (gouvernement d’Ekaterisnoslav, Russie). Il dure deux jours. 3 juifs sont massacrés. 150 familles juives, ayant out perdu, se trouvent réduites à la misère.

1938

A Vienne (Autriche), début des pillages quotidiens et des profanations de synagogues, où les rouleaux de la Torah sont brûlés.

1942

Quand une nouvelle Aktion est déclenchée dans le ghetto de Kobryn (R.S.S. d’Ukraine), les juifs se défendent. Les Allemands qui entrent dans le ghetto sont attaqués. La bataille commence et 100 juifs se réfugient dans les bois, où ils rejoignent les partisans. A l’exception d’un petit groupe d’ouvriers tués plus tard, Kobryn est « purifié de ses juifs ».

Les SS assassinent 1 000 juifs du ghetto d’Antonopol (R.S.S. de Biélorussie).

A Bereza Kartuska (Pologne), suicide des membres du Conseil juif : ils réagissent ainsi à l’ordre nazi de rassembler le lendemain tous les juifs censés partir « travailler » en Ukraine. Avant leur suicide collectif, ils ont informé la communauté de la vraie nature de cet ordre.

Environ 450 juifs du ghetto de Grodek (Galicie, R.S.S. d’Ukraine) sont déportés au camp d’extermination de Belzec (Pologne).

1943

Révolte dans le camp d’extermination de Sobibor dirigée par Alexander Pechersky : 11 SS et 200 juifs sont tués, 400 juifs parviennent à fuir.

Publié dans RELIGION ET HISTOIRE

Commenter cet article