Commentaire de Meir Ben-Hayoun sur Rassemblement en soutien au peuple iranien Dimanche 21 juin

Publié le par AJAAX

Le Mouvement Pour la Paix et Contre le Terrorisme signe l'appel au rassemblement de dimanche en soutien au peuple iranien et félicite SOS Racisme pour son initiative.

 

Les mots d'ordre exigeant 

-          la cessation des tirs meurtriers et des violences sur les manifestants

-          le respect du droit des journalistes de rendre compte librement des événements en cours

-           la libération des manifestants arrêtés

ne peuvent que rassembler tous les défenseurs des droits humains.

 

 

Rassemblement  Dimanche 21 juin à 15 h, place d'Iéna

(Métro Iena).

 

 

Premiers signataires:

 

SOS Racisme, Pouria Amirshahi, Centre culturel Pouya, UEJF, FIDL, Confédération étudiante, Fédération Nationale des maisons des Potes, Banlieues du Monde, NPNS, MPCT,Naza Moktari, Patrice Pelloux, Jacky Mamou, Marek Halter, Jack Lang …

Humour juif: manifestation juive pour les insurgés iraniens

 

Par Méir Ben-Hayoun

 

Je ne comprends pas cet appel juif ci-joint à manifester en faveur des insurgés iraniens. Est-ce un canular?

Le peuple iranien est dans son ensemble aussi islamiste et aussi anti israélien que ses mollahs. Les insurgés pro-Mussavi gueulent dans les rues  de Téhéran "Allah Houa Kbar" et des organisations juives vont manifester aujourd'hui, dimanche 21 juin 2009 en leur faveur? C'est à s'arracher nos cheveux juifs sur la tête! Et de surcroit, on demande de manifester auprès de ces écervelés qui se disent eux-mêmes pro palestiniens comme Marek Halter et la mouvance SOS Racisme-UEJF? Relisez l'excellent livre du Professeur Shmuel Trigano "L'avenir des Juifs de France" pour prendre note de ce que les Rastignac juifs en herbe de l'UEJF s'affirmant "sionistes et pro-palestiniens" ont causé comme préjudice à la Communauté juive de France et au soutien à Israel en servant de levier aux entreprises de manipulation du pouvoir socialiste lors de la présidence de François Mitterrand.

 

Après le massacre des élèves de la yeshiva du Mercaz Harav au début mars 2008, ces organisations, non seulement n'ont pas initié mais n'ont pas appelé à se joindre à la manifestation juive qui s'en suivit à République. Mais pour manifester pour les droits des manifestants islamiste iraniens, en même pas 24 heures, ils sont là pour se jouer les belles âmes faussement humanistes dans les rues de Paris!

 

Il faut quant même un tout petit peu plus de discernement juif pour savoir pour quoi se mobiliser.

C'est comme dans les années 60 aux Etats-Unis et en France, les Juifs se mobilisaient alors pour toute sorte de cause, pour le Mozambique, pour l'Afrique du Sud, pour les pygmées, mais pas ou presque peu pour les causes juives. Dans les milieux juifs américains, on se mobilisait pour les droits civiques des noirs. Deux jeunes militants juifs, Shwerner et Goodman, et un jeune noir partis dans une traversée dans le Sud pour protester contre la ségrégation furent assassinés en 1964 au Mississipi par des membres du Ku-Klux-Klan. Cette histoire a été immortalisée dans le célèbre film d'Alan Parker "Mississipi Burning".

 En 1960, des associations juives en France étaient profondément émues et mobilisées pour le Congo Belge et Patrice Lumumba le leader congolais assassiné. Pendant ce temps, en URSS et dans les pays arabes, les juifs étaient opprimés et il a fallu attendre seulement la fin des années 60 pour que le judaïsme mondial daigne se mobiliser massivement et à en alerter l'opinion publique mondiale en leur faveur. Jusqu'en 1969, les protestations juives pour les Juifs de l'Est étaient minorées. Avant cela, les protestataires juifs étaient trop occupés pour manifester contre le colonialisme, pour le FLN, pour le Viêt-Cong, pour le Biaffra  ou pour les Indiens en Amazonie. Les Juifs d'Europe de l'Est ou de Syrie qui croupissaient et étaient interdits de vivre leur judaïsme ou de faire leur Alyah pouvaient patienter que leurs frères juifs d'Occident bien éclairés   et prompts à tous les combats pour tous les déshérités veuillent bien faire l'effort de se souvenir d'eux.

La personnalité qui rappela à l'ordre le Judaïsme mondial et les organisations juives américaines pour les frères juifs d'URSS et des pays arabes fut le regretté Rabbin Méir Kahana. Quoi que l'on pense du cheminement politique très controversé du Rabbin Méir Kahana, il est un devoir juif fondamental de lui en rendre hommage et de mentionner son action qui a catalysé aux Etats-Unis, en France et dans toutes les diasporas ensuite  l'activisme juif sans complexe pour les causes juives, à commencer par la lutte pour les Juifs d'URSS.

 

L'Iran menace Israel d'extermination depuis belle lurette et est sur le point d'accéder à l'arme nucléaire. Des lettres de menace juives envoyées aux diplomates iraniens, on n'en a pas vu. De massives manifestations juives houleuses anti iraniennes dans les capitales occidentales, on n'en a pas vu beaucoup comme on était en droit de l'espérer, mise à part la pitrerie sympathique à Genève lors du discours du président iranien. Mais voilà, quelques insurgés iraniens pro-Mussavi se font flingués dans les rues de Téhéran alors qu'ils scandent "Allah Houa Kbar" et voilà que nos rabbins-des-bois juifs s'agitent, défenseurs des opprimés et des droits à la liberté pour les islamistes iraniens d'être représentés proportionnellement à leurs nombre de votants. C'est à en pleurer ou plutôt à en mourir de rire. C'est cela l'humour juif!

Méir Ben-Hayoun

Publié dans ACTUALITE

Commenter cet article