Moussavi ne vaut guère mieux qu'Ahmadinejad

Publié le par COURRIER INTER.com - AJAAX

"Selon le chef du Mossad [service de renseignements], Meir Dagan, les émeutes qui ont suivi les dernières élections en Iran n’iront pas loin et le mouvement de protestation s’éteindra dans quelques jours”, rapporte Ha’Aretz. “Mais, alors que le monde connaît déjà le président Mahmoud Ahmadinejad, ce n’est pas le cas de son concurrent, le candidat réformiste Mir Hossein Moussavi. S’il devait accéder au pouvoir, cela poserait un problème à Israël car il faudrait à nouveau expliquer à la communauté internationale que la menace iranienne existe toujours, alors que Moussavi est perçu comme un élément modéré.” Le chef du Mossad rappelle que "c’est Moussavi qui a initié le programme nucléaire iranien à l’époque où il était Premier ministre [1981-1989, avec Ali Khamenei à la présidence]".

Selon Meir Dagan, “dans le dernier scrutin iranien, la fraude dont il est question n’est pas si différente de ce qui peut se passer lors d’élections dans un Etat libéral. Le débat soulevé par les résultats de cette élection est strictement interne et ne remet pas en cause les aspirations stratégiques du pays, y compris ses ambitions nucléaires.” Il précise que “l’Iran sera en possession de l’arme nucléaire d’ici 2014”.

Publié dans ACTUALITE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article