Les réactions

Publié le par ISRAEL MAGAZINE

Le président americain Barack Obama a rapidement salué "l'important pas en avant" fait par M. Netanyahou qui, rappelons-le, s’était depuis toujours positionné contre la création d’un Etat palestinien, et l’a félicité concernant les engagements d’Israël en faveur des deux Etats.

Retour en Israël avec les réactions de la classe politique : Le président Shimon Pérès a qualifié l’élocution du Premier ministre de vraie et courageuse, soulignant « l’importance du renforcement de la position israélienne dans le monde et la porte ouverte aux négociations directes pour la paix dans la région ». Selon le ministre de la Défense Ehoud Barak, « Bibi a fait preuve de sérieux, de responsabilité et de courage face à la réalité complexe du Moyen-Orient ». Le ministre des Affaires étrangères Avidgor Lieberman s’est exprimé en ces termes : « Netanyahou a trouvé le juste équilibre entre notre désir de paix et notre volonté de préserver la sécurité de l’Etat ». Selon l’entourage de la chef de l’opposition Tsipi Livni (Kadima), « il faut maintenant juger des actes et non des mots ». Côté palestinien, le chef de L’AP Abou Mazen a déclaré que Netanyahou « torpillait les efforts de paix », et qu’ « il devrait attendre des milliers d’années avant que les Palestiniens collaborent »."l'idéologie raciste et extrémiste" du Premier ministre israélien. « Ce discours fait fi de tous les droits du peuple palestinien », a déclaré le porte-parole du Hamas, Fawzi Barhoum (Photo Reuters : Des Palestiniens regardant le discours à Khan Younès). Quant au mouvement islamiste Hamas, il a dénoncé

Publié dans ISRAEL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article