D'après des sources proches de l'enquête, hypothèse du détournement du vol 447 d'Air France

Publié le par DEKRA - M.BEN HAYOUN

Dans les milieux sécuritaires français, on émet l'hypothèse du détournement d'avion: dans le vol d'Air France 447 se seraient trouvés deux musulmans figurant sur une liste de dangereux terroristes islamistes recherchés en priorité.


Paru dans Debkafile le 10/06/09 ( http://www.debka.co.il/headline.php?hid=3815 )

Traduit de l'hébreu par Méir Ben-Hayoun

Un jour après que debkafile a publié (mardi 09/06/09) que les services français de sécurité vérifient minutieusement chaque nom des passagers sur la liste d'embarquement du vol d'Air France 447 disparu dans l'Océan Atlantique, ainsi que leurs liens sociaux et religieux, des sources proches des milieux sécuritaires à Paris signalent que deux noms de terroristes islamistes parmi les plus recherchés en France, figurent sur la liste d'embarquement.

L'apparition de ces deux noms renforce la théorie selon laquelle l'avion se serait écrasé suite à une action terroriste et que l'interruption graduelle des systèmes de commande résulte d'une action délibérée et non d'un problème technique.

Les noms de ces deux terroristes ont été découverts par les agents de la DGSE immédiatement dépêchés au Brésil après l'annonce de la disparition de ce vol pour mener enquête et vérifier le dispositif de sécurité en vigueur à l'aéroport international de Rio De Janeiro, d'où l'avion avait décollé le 31 mai dernier.

L'hebdomadaire "l'Express" a publié mercredi 10 juin que les services de sécurité français considèrent cette découverte comme très importante.

D'après nos sources, ces derniers mois, les services français ont été informés qu'Al Qaeda préparait un méga attentat d'envergure du 11 septembre sur Paris ou sur une autre grande ville de France, c'est-à-dire un détournement d'avion français pour le faire s'écraser sur une de ces villes.

Al Qaeda a décidé d'une telle opération suite à la décision du Président Nicolas Sarkozy d'envoyer en renfort des troupes militaires françaises combattre en Afghanistan.

Si les résultats de cette enquête confirment que les deux noms sur la liste d'embarquement sont bien ceux des deux terroristes en question, il faudra conclure qu'Al Qaeda a concrétisé sa menace et a tenté de détourner le vol 447 d'Air France pour le faire s'écraser sur Paris. Quelque chose a dû mal tourner et c'est probablement pour cela que l'avion s'est écrasé dans l'Océan Atlantique avant d'atteindre Paris.

Les sources de lutte antiterroriste de Debkafile estiment qu'une telle situation pourrait procéder principalement selon deux scénarios possibles.

1- Les pilotes de l'avion informés et conscients depuis plusieurs mois de l'éventualité d'un détournement auraient fait preuve d'une bravoure exceptionnelle et auraient préféré diriger l'avion vers l'océan avant qu'il n'atteignit les cieux de France.

2- L'un des deux terroristes qui auraient pris contrôle de l'avion, ou tous les deux auraient décidé d'exécuter une action suicide similaire à celle perpétrée le 31 mars 1999 par un pilote égyptien lorsque ce dernier avait précipité un Boeing 767 d'Air Egypt dans l'Océan Atlantique. Jusqu'à aujourd'hui, cette action est considérée par les gens d'Al Qaeda comme l'une des plus audacieuses et des plus réussies.



Publié dans ACTUALITE

Commenter cet article