Correctif de un jour une halakha de ce Mardi 26 mai

Publié le par admour

Un jour - une hala'ha :

Lois & coutumes de Chavouot (4)
- Jeudi soir 28 mai (à Paris avant 21h28), les femmes allumeront les 2 bougies de la fête (les jeunes filles et les petites filles n'allumeront qu'une bougie), avec les bénédictions :
1) «Barou'h Ata Ado-naï Elo-hénou Mélè'h Haolam Achère Kidéchanou Bemitsvotav Vetsivanou Lehadlik Nèr Chèl Yom Tov». («Béni sois-Tu Eternel, Roi du Monde, qui nous as sanctifiés par Ses commandements et nous as ordonné d'allumer les bougies du jour de fête» et 2) «Barou'h Ata Ado-naï Elo-hénou Mélè'h Haolam Chéhé'héyanou Vekiyemanou Véhigianou Lizmane Hazé» - («Béni sois-Tu Eternel, Roi du Monde, qui nous as fait vivre, exister et qui nous as fait parvenir à ce moment»).
- Vendredi soir 29 mai, elles allumeront les bougies de la fête (à Paris avant 21h24), à partir d'une flamme déjà existente (par exemple la veilleuse d'un chauffe-eau ou d'une cuisinière, ou une bougie spéciale de vingt-quatre heures) et diront (en dehors d'Israel):

«Barou'h Ata Ado-naï Elo-hénou Mélè'h Haolam Achère Kidéchanou Bemitsvotav Vetsivanou Lehadlik Nèr Chèl shabbat vé Yom Tov».

«Barou'h Ata Ado-naï Elo-hénou Mélè'h Haolam Chéhé'héyanou Vekiyemanou Véhigianou Lizmane Hazé»

et en israel juste la berakha de l'allumage des bougies de shabbat comme à l'accoutumé.



- Il est de coutume d'étudier toute la première nuit de Chavouot (cette année de jeudi à vendredi). Selon le Midrach, les Juifs ont dormi la nuit précédant le don de la Torah et D.ieu Lui-même dut les réveiller avec éclairs et tonnerre. La 'Hassidout explique que pour recevoir la Torah, il ne faut pas «s'éloigner» du monde physique (donc dormir).

Publié dans RELIGION ET HISTOIRE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article