agression antisémite le 21/5/09 à 17h, RER Champigny

Publié le par BNVCA

BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L’ ANTISEMITISME

Parainé par le Centre Simon Wiesenthal,Verbe et Lumière,l’Union des CCJ IdF…

8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy

 

Le Président

Sammy GHOZLAN

0609677005

 

Drancy le 22/5/09

Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme dénonce et condamne l’agression antisémite commise le jeudi 21 mai 2009 à 17h,contre une adolescente juive de 15 ans, devant la gare de Champigny Sur Marne,94-par trois jeunes filles décrites comme d’origine maghrébines.

Selon la victime A. Perla, alors qu’elle attendait son bus assise sur un banc de la gare RER,une jeune fille de 19 ans, qu’elle decrit comme de type nord africain,lui demande une cigarette,en lui disant « SI TUNE M’EN DONNES PAS JE TE CREVE LES YEUX »elle est rejointe par deux autres jeune filles du même type, qui l’intimident en s’asseyant tout contre elle. A ce moment la victime dit ressentir une pointe au niveau de son flanc droit,et constate qu’il s’agit d’une lame de couteau.Celle qui portait l’arme blanche lui declare « JE SAIS QUE TU ES FEUJ.DANS TON PAYS ON TUE DES GENS.NOUS ON VA TE TUER ; »Elle lui arrache son sac, le fouille en disant « UNE FEUJ SANS ARGENT C’ EST PAS POSSIBLE ET SI JE TROUVE UN BILLET JE TE TUE »…Lorsqu’elle découvre une bouteille d’eau ,elle en arrose sa victime qui s’enfuit pour  se diriger vers le local des chauffeurs, afin de s’y réfugier et demander de l’aide.Apeurée,elle parvient à regagner le quai prendre le train .A la gare de Sucy en Brie, elle trouve une personne amie de ses parents qui l’a prise en charge.

La victime a déposé plainte.Elle nous dit avoir été identifiée en tant que juive en raison des vêtements qu’elle porte comme ses camarades élèves de l’école juive qu’elle fréquente.-Jupe bleue couvrant les genoux,et chemisier blanc à manches longues.-

Nous demandons à la police de tout mettre en œuvre pour identifier et interpeller les auteurs des faits,probablement habituées à fréquenter cette station RER, et dont une description précise a été donnée par la jeune A. Perla.

Le BNVCA recommande aux parents de la jeune Perla , choquée et traumatisée, de la faire suivre par un psychologue que nous lui indiquons pour évacuer les séquelles de cette inadmissible agression.

Le BNVCA constate que les préjugés antisémites ont la vie dure. Le huis clos imposé au procès des assassins présumes du jeune juif Ilan HALIMI   n’est pas de nature à servir d’exemple.Le  silence observé ne permettra à ce procès d’être ni dissuasif, ni pédagogique. Le BNVCA est convaincu que la campagne politique du parti antisioniste de Dieudonné et ses acolytes, sur fond d’antisémitisme va provoquer une nouvelle flambée de violences antijuives .Leurs auteurs potentiels aujourd’hui sans vergogne, sans retenue,y sont officiellement encouragés.

 

 

Publié dans ANTISEMITISME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article