Anatomie d’un désastre oar “Enio” aux éditions Denoel.

Publié le par C.D.E.C.- J.SBERRO

Sous le pseudonyme de “Enyo”, nom d’une déesse grecque , un éminent responsable européen du renseignement qui  pour des raisons évidentes tient à garder l’anonymat, vient de publier aux  éditions Denoël, un ouvrage intitulé “ Anatomie d’un desastre”. L’occident, l’islam et la guerre au XXIème siècle.

 

 Dans ce livre de 425 pages,  il exprime son inquiétude et son désaccord avec la manière dont est mené le combat contre un radicalisme islamique qui s’intensifie alors que les valeurs promues par l’occident reculent partout. Cet ouvrage est publié  au moment où l’Amérique comme l’Europe, souhaitent prendre langue avec l’Iran et ses satellites et où l’on s’attend à de fortes pressions sur Israél.

 

 Faut-il croire “Enyo” quand il nous affirme que nul traité de paix entre Musulmans et infidèles ne peut avoir de valeur juridique durable, étant toujours limité dans le temps et que le terrorisme du 21ème siècle est religieux ?  Américains et Européens  n’ont pas compris d’après lui qu’une vague islamiste submergeait le monde.

 

Dans leur guerre en Irak, les Américains dit-il ont ignoré la préference de certains Irakiens  pour un tyran musulman plutôt qu’une démocratie à l’occidentale .  Chïïtes et Sunnites qui se haîssent et s’entretuent se retrouvent pourtant unis contre.les USA et Israel.Face au terrorisme neo-fondamentaliste il n’y a que deux attitudes possibles pour le mystérieux “Enyo”: Soit lui céder, soit se battre à mort, car l’Europe devient terre de conquête pour le Djihad. Un djihad qui serait motivé par un désir de revanche sur les humiliations subies par l’islam pendant des siècles. Mais, cette humiliation  ne serait-elle pas  plutôt dûe au fait de ne plus pouvoir exercer son pouvoir d’humiliation; comme il le faisait dans le temps et au retard

pris sur l’occident ?

 

Il est vain de chercher les causes d’un mouvement qui n’obeit pas aux lois de la raison.Toujours d’après lui, les fondamentalistes reussissent à réislamiser les Musulmans trop tièdes et travaillent à imposer les modes de vie islamiques aux Musulmans européens et américains et à convertir les

infidèles..

 

Il n’y a qu’une seule façon de répondre au terrorisme pour “Enyo” c’est de choisir la guerre. Il faut accepter la réalité d’une guerre mondiale d’un type nouveau qui ne comporte pas seulement des actions militaires ou des éliminations ciblées mais donne la priorité au renseignement et exige  une  collaboration internationale poussée à l’extrême.Il faut une réécriture du droit international de la guerre et des droite penaux internationaux.

 

Au cours de l’Histoire seuls les états faibles ont cédé devant la montée des idéologies totalitaires.Les succès foudroyants des islamistes est dû d’après cet auteur à la technologie, au recul des états souverains, à la faveur dont jouit la djihad et au culte des droits de l’homme, phénomènes étroitement liés.

 

Par ailleurs la mondialisation et Internet donneraient pour la première fois à l’islam la possibilité historique de reprendre l’offensive.

Combattre le terrorisme comme le font les Américains en laissant le néofondamentalisme prosperer, voire en le légitimant comme porte-parole des Musulmans est sans doute le contresens majeur du 21ème siècle. Les Européens refusent de condamner une idéologie parce qu’elle est religieuse.

 

Pour “Enyo”,le néo-fondamentalisme n’est pas une abérration de l’islam. Il en est un moment historique. Certes, tous les fondamentalistes ne sont pas des terroristes,  mais  c’est parmi eux que se recrutent les terroristes.. Il est  donc impossible et inaproprié de s’en prendre aux poseurs de bombes sans désigner l’ensemble des néo-fondamentalistes comme ennemis, mais ce serait une grave erreur de s‘aliéner tous les Musulmans.

 

Il faut d’après lui, priver le djihad guerrier, dit petit djihad,  de son aura d’épopée glorieuse pour en faire une dérive méprisable vers la facilité aux dépens du grand djihad qui est le combat sur ses mauvais penchants. Il faut convaincre  les Musulmans  de renoncer aux nouveaux moyens du combat sacré, au califat et au djihad lui-même, mettre en valeur ceux d’entre eux qui par leurs efforts montrent que la coexistence est possible,  convaincre  les Musulmans nationaux d’embrasser l’ideal de la cité occidentale en vivant leur foi dans l’interiorité de leur conscience ou les limites de leur communauté,promouvoir un Islam européen.

 

Cela est-il possible ? Le titre même du livre laisse entendre que l’auteur en doute fort. Ce titre, je vous le rapppelle : Anatomie d’un désastre oar “Enio” aux

éditions Denoel.

A vous de juger.

Publié dans ACTUALITE

Commenter cet article