Tanya du jour :19 Iyar 5769 (34ème jour du Omer)

Publié le par ADMOUR HAZAKEN

Tanya :

Likouteï Amarim: chapitre 49
Après avoir expliqué dans les chapitres précédents que, par amour pour son peuple, D.ieu contracta Sa "lumière" afin de permettre l'existence des monde, l'Admour Hazaken explique dans ce chapitre la notion de « contractions » subies par la lumière divine. Il conclura que, de la même façon que par amour pour Son peuple, D.ieu ôta tous les obstacles à la création des mondes, ainsi, un Juif doit par amour pour D.ieu ôter tout obstacle qui le gênerait dans son service divin. Et, de la même façon que D.ieu nous illumine d'une vitalité est une lumière élevée, ainsi un Juif ne peut se contenter d'un service de D.ieu limité mais, doit aller au-delà de toute limite pour son Créateur.

Rambam :

Mitsva négative N° 168 :
C'est l'interdiction faite au Grand Prêtre (Cohen Gadol) de se rendre impur pour n'importe quel mort, de quelque manière que ce soit, en le touchant ou en le portant.

Hayom Yom :

La 'Hassidout est une perception divine, une prise de conscience par l'homme de sa petitesse et de la possibilité qu'il reçoit de connaître l'élévation.

Un jour - une hala'ha :

Les 39 travaux de Chabbat: battre le blé (3)
Voici les travaux interdits par les Sages:
le fait de presser des fruits (autres que l'olive et le raisin dont l'interdit est de la Torah), le fait d'essorer les cheveux.
De peur d'en venir à presser des fruits, les Sages ont également interdit de boire un jus qui coule de lui-même pendant Chabbat et de broyer de la glace et de la neige.

Délivrance & Machia'h :

Rabbi Chimon Bar Yo'haï déclara que ses qualités «viennent de celle de Rabbi Akiva», son maître. Il est donc clair que, puisque ce dernier mit l'accent sur l'amour du prochain, Rabbi Chimon en fut également imprégné. Cette idée est soulignée de manière encore plus éclatante quand des enfants se rassemblent à l'occasion de Lag Baomer, la fête de Rabbi Chimon, et manifestent ainsi leur amour et leur unité. Cela amène l'unité et la paix dans le monde entier, parmi toutes les nations jusqu'à la paix complète et absolue que Machia'h apportera, lorsque tous les peuples se rendront «à la Maison de D.ieu, à Jérusalem» et y proclameront «qu'il est bon et agréable que des frères demeurent ensemble».

La Question à un Rav (שאלות ותשובות) :

Question:
Peut-on porter des vêtements neufs pour la première fois à Lag Baomer?
Réponse:
Il sera, en effet, permis de profiter de Lag Baomer, pour pouvoir porter un vêtement pour la première fois et ainsi le porter durant la suite du Omer (ndt-pour ceux qui observent encore les restrictions du Omer après Lag Baomer).
Source: נטעי גבריאל פסח חלק ג פרק נד סעיף י
Réponse donnée par le Rav Barou'h Blizinski (chabad.org.il) - Traduction assurée par la rédaction du Toramel

Publié dans RELIGION ET HISTOIRE

Commenter cet article