Au 6e jour de sa visite en Terre sainte, Benoît XVI se rend en Cisjordanie

Publié le par AFP

Benoît XVI à son arrivée le 12 mai 2009 dans la vallée de Josaphat, au pied du Mont des Oliviers et de l'église de Gethsémani
© 2009 AFP (Jack Guez)
Au sixième jour de son pèlerinage en Terre sainte, le pape Benoît XVI se rend mercredi à Bethléem, en Cisjordanie occupée, où il doit célébrer une messe, visiter un camp de réfugiés palestiniens et s'entretenir avec le président palestinien Mahmoud Abbas.

Au sixième jour de son pèlerinage en Terre sainte, le pape Benoît XVI se rend mercredi à Bethléem, en Cisjordanie occupée, où il doit célébrer une messe, visiter un camp de réfugiés palestiniens et s'entretenir avec le président palestinien Mahmoud Abbas.

Il sera accueilli par M. Abbas devant le palais présidentiel (09H00, 06H00 GMT) avant de célébrer une messe en plein air (07H00 GMT) devant la basilique de la Nativité, érigée dans la ville natale de Jésus selon la tradition chrétienne. La Nativité reste la plus ancienne basilique en Terre sainte et un des lieux les plus saints du christianisme.

Parmi les 5.000 fidèles attendus se trouveront 95 chrétiens de la bande de Gaza, qui ont été autorisés à se rendre en Cisjordanie pour assister à la messe. Il doit également faire une prière personnelle dans la grotte de la Nativité.

Dans l'après-midi (13H45 GMT), il se rendra au camp d'Aïda, à l'entrée de la ville, où vivent 4.600 réfugiés palestiniens près du mur de séparation construit par Israël qui le présente comme une "clôture antiterroriste".

Les étapes du voyage du Pape au Proche-Orient
© 2009 AFP
Cette deuxième journée du pape en Israël s'est déroulée sans accroc après une certaine déception provoquée par son discours la veille au Mémorial Yad Vashem de la Shoah, jugé "froid".

Les habitants du camp, originaires de 43 villages rasés par les forces israéliennes lors de la création de l'Etat hébreu en 1948, veulent profiter de cette visite pour attirer l'attention du monde sur leurs difficultés.

En fin de journée (15H00 GMT), Benoît XVI retrouvera Mahmoud Abbas au palais présidentiel pour un entretien. Cette rencontre sera la troisième entre les deux hommes. En décembre 2005, M. Abbas avait invité le chef de l'Eglise catholique à visiter Jérusalem et les Lieux saints et lui avait symboliquement remis un passeport palestinien.

A son arrivée lundi en Israël, le pape avait plaidé pour une réconciliation entre Israéliens et Palestiniens qui permettra à chaque peuple de "vivre en paix dans (son) pays respectif".

Publié dans ISRAEL

Commenter cet article