Tanya du jour :9 Iyar 5769 (24ème jour du Omer)

Publié le par ADMOUR HAZAKEN

Tanya :

Likouteï Amarim: chapitre 46
L'Admour Hazaken explique dans ce chapitre qu'il existe un moyen à la portée de tous afin d'éveiller en soi l'amour caché que chaque Juif possède, et de le dévoiler en un amour ardent pour D.ieu. Cet amour l'amènera à accomplir la Torah et les Mitsvot, et à vaincre tous les obstacles intérieurs et extérieurs qui constitueraient une gêne dans son service de D.ieu. Cet amour provient de la réflexion suivante: de la même façon que lorsqu'une personne témoigne de l'amour à une seconde personne cette dernière le lui rendra naturellement (en particulier si celui qui témoigne l'amour est un personnage important, un notable, et que celui à qui il témoigne son amour est un homme modeste), ainsi et dans une mesure encore bien plus grande, en prenant conscience de l'amour infini que D.ieu témoigna et témoigne au peuple juif (à commencer par le fait qu'il nous ait choisi comme son peuple, qu'il nous ait sorti d'Égypte et nous ait donné la Torah et les Mitsvot) cela éveillera automatiquement l'amour de chaque Juif pour Dieu. Et, de la même façon que Dieu retira tous les obstacles à la création du monde par amour pour son peuple, ainsi le peuple Juif retirera tous les obstacles au service de Dieu.

Rambam :

Mitsva positive N° 179 :
Il s'agit du commandement nous enjoignant d'examiner à fond le témoignage des témoins et de les interroger minutieusement. C'est alors seulement que le châtiment sera prononcé et que la décision sera communiquée.

Hayom Yom :

Notre maître, le Baal Chem Tov, dit:
"Tout ce que l'homme voit ou entend constitue un enseignement pour son service de D.ieu.
Tel est le sens de ce service. Il faut en toute chose discerner le moyen d'accomplir Sa Volonté."

Un jour - une hala'ha :

Lois et coutumes de Lag Baomer (cette année, mardi 12 mai) (1)
- On ne dit pas Ta'hanoun le jour de Lag Baomer, ni la veille de Lag Baomer à Min'ha.Cette année on ne dira pas "Tsidkate'ha Tsedek" Chabbat à Min'ha.
- On augmente les manifestations de joie, en ce jour, en l'honneur de Rabbi Chimone bar Yo'haï. En effet, ce jour est le jour de sa Hilloula au sujet de laquelle il demanda que l'on se réjouisse. On a coutume d'allumer de grands feux en son honneur.

Délivrance & Machia'h :

« Vous serez Kedochim - saints ! Car Je suis Saint, Moi, l'E-ternel votre D-ieu. »
La Sainteté signifie l'élévation au-dessus des affaires communes et des matières terrestres. Or, il est dit: « L'Eternel Tséva-oth s'élève par le jugement, et D.ieu, source de Sainteté, est sanctifié par la Tsédaka - la justice. » Ce verset nous apprend que Hachem procède à une élévation au moment où Il assume le rôle de juge des nations. Ce verset fait, d'ailleurs, écho à un autres verset d'Isaïe : «L'Eternel S'avance pour faire la justice ; Il se présente pour juger les peuples.»
La fin du verset d'Isaïe - « D.ieu, source de Sainteté, est sanctifié par la Tsédaka - la justice. » - affirme que c'est par la Tsédaka que D-ieu est sanctifié - que Sa Sainteté devient manifeste et palpable - sur terre. Les actes de bienfaisance constituent le meilleur dossier de plaidoirie pour les hommes, ainsi qu'il est dit: « Je parle - pour vous - grâce à la Tsédaka et c'est ainsi que Je trouve la force de vous libérer. »
D-ieu affirme que Sa Sainteté sera manifeste à l'époque Messianique grâce aux mérites des Béné-Israël, ainsi qu'il est dit: « Yaakov sera fier en voyant ses enfants - l'œuvre de Mes mains - qui sanctifieront Mon Nom... » et: « Tu es Mon serviteur Israël ; c'est par toi que Je serai glorifier. »
En fait, l'accès à la Sainteté est réciproque : Israël est sanctifié par D.ieu et la Sainteté Divine se manifeste par les
hommes: « Vous atteindrez la Sainteté... lorsque Ma Sainteté sera manifeste en votre sein. »

La Question à un Rav (שאלות ותשובות) :

Question:
Est-il permis de faire "Netilat Yadaïm" avec de l'eau qui se trouvait dans un récipient dans lequel un animal a bu?
Réponse:
Il convient de s'abstenir de faire "Netilat Yadaïm" avec une telle eau, puisque cette eau aura un caractère repoussant pour les personnes et que l'on abstiendra de boire une telle eau.
Source: סדר נטילת ידיים לסעודה לאדמו"ר הזקן סעיף יא
Réponse donnée par le Rav Barou'h Blizinski (chabad.org.il) - Traduction assurée par la rédaction du Toramel

Publié dans RELIGION ET HISTOIRE

Commenter cet article