UN PAMPHLET ANTISEMITE

Publié le par C.D.E.C.- S.MAUJEAN

TROUBLE DE L'ORDRE PUBLIC : UN PAMPHLET ANTISEMITE DISTRIBUE GRATUITEMENT AU METRO TOLBIAC

Jeudi 23 avril, métro Tolbliac, Paris (13e), vers 17 heures. Trois ou quatre jeunes gens distribuent gratuitement un petit livre intitulé "Israël et la traite des blanches", en criant le titre bien fort.

Cet ouvrage, dû à un certain Hervé Ryssen et publié aux éditions Baskerville, est un pamphlet antisémite d'une rare violence. On pense au "Stürmer", le journal antisémite publié sous le IIIe Reich par Julius Streicher, pendu à Nuremberg en 1946.

Les éditions Baskerville ont publié au moins cinq autres ouvrages de la même veine, du même Hervé Ryssen : Les Espérances prolétariennes (2005), Psychanalyse du judaïsme (2006), Le Fanatisme juif (2007), La Mafia juive (2008), Miroir du judaïsme (2009).

Ce sont probablement des éditions à compte d'auteur. Elles sont domiciliées à SDE Domiciliations, 14 rue Brossolette, 92300 Levallois. Elles pratiquent la vente directe : les ouvrages sont envoyés par la poste, après réception d'un chèque à l'ordre d'Hervé François, majoré de deux euros pour frais de port.

Ryssen, de son vrai nom Hervé Lalin, est un ancien militant anarchiste devenu fasciste : GUD, Front national, Unité radicale, VOX-NR, Réfléchir et Agir. Il également proche de Kami Séba et des nazis noirs.

Prodesseur d'histoire dans le secondaire pendant cinq ans, il en a été exclu en raison de propos antisémites tenus devant les élèves.

Il affirme se situer dans la tradition chrétienne et a souvent pris position contre des auteurs "néo-païens" tels que René Guénon, Julius Evola ou Alain de Benoist.

La diffusion gratuite sur la place publique d'un ouvrage antisémite semble devoir tomber sous le coup de la loi (incitation à la haine religieuse et raciale, trouble de l'ordre public) et devrait faire l'objet d'une procédure d'urgence.



COLLECTIF SIMON MAUJEAN
simonmaujean@gmail.com

Publié dans ANTISEMITISME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article