PETITION POUR LA NON PARTICIPATION A DURBAN

Publié le par UMDPJF - J.SBERRO

POUR QUE DURBAN 2  NE DEVIENNE PAS MUNICH 2:   LA FRANCE DOIT SE RETIRER DE LA MASCARADE DE DURBAN 2!

IL FAUT ATTEINDRE LES 10 000 SIGNATURES! ENCORE UN EFFORT!!! FAITES SIGNER LA PETITION A TOUS VOS AMIS !!!
DEJA
8,059 signatures à la pétition http://www.petition.fm/petitions/durban2/ en moins de 3 semaines demandant que la France ne participe pas à Durban 2 !

 


NON, LA FRANCE, PATRIE DES DROITS DE L'HOMME, NE LES PIETINERA PAS EN PARTICIPANT A LA MASCARADE DE DURBAN 2!

Le jeudi 26 mars, le Conseil des droits de l'homme de l'Onu a adopté  une résolution contre la "diffamation religieuse", enterrant au passage la liberté d'expression si chère à nos démocraties occidentales et réduisant notablement le champ des droits de l'homme pour défendre les communautés religieuses plutôt que les individus. Ce texte proposé par le Pakistan au nom de l'Organisation de la conférence islamique (OCI), a été adopté par 23 voix contre onze et 13 abstentions. Le colonel Kadhafi a insisté sur la nécessité qu'il y a à reconnaître «l'universalité de la religion musulmane», prévoyant même de participer à la conférence de Genève

Le projet de texte de compromis de dix-sept pages proposé quelques jours plus tôt par le Russe Youti Boychenko renvoie à la déclaration de... Durban I ! Il entérine ce qui a été proféré en 2001, y compris l'antisémitisme et il est demandé que la «haine religieuse» soit interdite par la loi. Pour obtenir ces concessions, les démocraties ont accepté que soient passés sous silence la traite transsaharienne ou l'esclavage moderne, les discriminations de caste, mais aussi celles subies par les femmes ou liées à l'orientation sexuelle.

Le Quai d'Orsay tient à être présent à Genève, sous le prétexte que la France heurterait les pays africains en se retirant de la conférence, s'apprêtant à cautionner toutes les dérives sous prétexte de «dialogue entre les civilisations» . Or, il s'agit d'une mascarade où nombre d'atteintes aux droits de l'homme dans le monde ne seront pas évoquées. Rien sur le Tibet, sur le Darfour ou le Rwanda ou sur le sort des immigrants noirs dans les pays arabes.

Il est donc nécessaire que le Quai d'Orsay tienne compte des voix de plus en plus nombreuses qui s'élèvent aujourd'hui pour demander le retrait de la France de cette conférence où les valeurs démocratiques et de liberté d'expression seront ouvertement bafouées et foulées au pied. En effet, l'OCI a une majorité de vote automatique et suffisante pour pouvoir faire entériner la Déclaration finale de la Conférence qu'elle souhaitera, avec ou sans l'accord des occidentaux.

La pétition
http://www.petition.fm/petitions/durban2/ a déjà recueilli en moins de trois semaines
8,059 signatures
. La Conférence de Durban 2 a déjà fait l'objet de plusieurs questions écrites à l'Assemblée Nationale, de Claude Bartolone à Claude Goasguen, s'inquiétant "d'éventuelles atteintes à l'indivisibilté et à l'universalité des Droits de l'Homme et à la lutte contre toutes formes de discrimination", sans pour autant modifier la position des diplomates français.

Il est encore temps de réagir! Encore un effort, avant la catastrophe annoncée!

Publié dans ACTUALITE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article