VAYALEL - PEKOUDEI

Publié le par BETH LOUBAVITCH - M. ASSOULINE

 
 Paracha : Vayakel-Pekoudeï (Ex 35 :1 – 38 :20)
Vayakel

Moïse rassemble le peuple et renouvelle le commandement d’observer le Chabbat : « durant six jours le travail sera fait et le septième jour sera saint pour vous, un repos complet pour l’Eternel ». Il transmet alors les instructions divines concernant l’édification du Tabernacle.
Le peuple donne en abondance les matériaux nécessaires . Moïse doit faire proclamer dans le camp qu’on cesse d’apporter des dons.
Une équipe d’artisans au cœur inspiré construit le Tabernacle et fabrique ses ustensiles (comme détaillé dans les précédentes sections hebdomadaires, Térouma, Tetsavé et Ki Tissa ): les tentures attachées par des agrafes d’or, des poutres en bois de chittim recouvertes d’or et leurs socles d’argent, le Paro’het (le Rideau) séparant les deux chambres du Sanctuaire, le Masa’h (le voile) à l’entrée de la Tente ; et l’Arche avec les chérubins, la Table recouverte d’or et sa bordure en or, le Chandelier à sept branches et son huile, l’Autel des encens, l’Huile d’Onction et l’Autel des sacrifices, la cuve et son piédestal faite avec les miroirs de cuivre apportés par les femmes.

Pékoudé

Sur l’ordre de Moïse, le compte de l’or, de l’argent et du cuivre donné par le peuple pour la construction du Tabernacle est établi. Betsalel, Aholiab et leurs assistants façonnent les vêtements sacerdotaux suivant les instructions reçues par Moïse (paracha Tetsavé).
Les éléments qui le composent étant achevés, « Moïse érigea le Tabernacle ».
Il le consacre en lui apposant l’huile d’onction ainsi qu’à ses ustensiles. Aaron et ses fils sont revêtus des habits de la prêtrise et oints.
Alors, « la nuée couvrit la tente d’assignation et la gloire de l’Eternel emplit le Tabernacle ».

Publié dans RELIGION ET HISTOIRE

Commenter cet article