Manifestations anti israéliennes en Suède

Publié le par ISRAEL MAGAZINE

La décision de jouer à huis clos le match de la coupe Davis à Malmo, en Suède, en raison de la présence de l’equipe d'Israël et d'Andy Ram n’a pas empêché les fauteurs de troubles. Des dizaines de manifestants anti-Israéliens ont eu des démêlés avec la police, samedi, en tentant de forcer les portes du stade fermé par peur de dérapages.

Les manifestants ont lancé des pierres et des feux d'artifice vers les véhicules de police afin de faire tomber les barricades qui avaient été érigées dans le but d'éloigner le public. Des centaines de policiers anti-émeute les ont repoussés à l'aide de matraques et environ une centaine de personnes ont été interceptées parmi lesquelles au moins six ont été officiellement arrêtées pour avoir provoqué l'émeute. Le match a été disputé comme prévu, et les joueurs de tennis israéliens et suédois ont eu connaissance de ces incidents après la rencontre seulement. « Nous savions qu'il y aurait quelques milliers de personnes qui allaient crier dehors, a commenté le joueur israélien Andy Ram, mais nous n'avons rien ressenti à l'intérieur. Les policiers ont fait du bon travail ». Ram a cependant qualifié de « stupide » la décision de jouer devant des gradins vides. « Jouer sans la foule, c'est comme disputer un match d'entraînement », a-t-il affirmé. D'autres incidents ont eu lieu par ailleurs dans d'autres parties de la ville, notamment dans un square du centre-ville de Malmo où environ 7000 personnes se sont réunies afin d'écouter des discours condamnant la récente opération militaire d'Israël à Gaza et appelant à boycotter Israël.

Publié dans SPORTS

Commenter cet article