Moins de paroles, plus d’actes

Publié le par ISRAEL MAGAZINE

Le Premier ministre sortant Ehoud Olmert a suscité l’indignation de la famille de Guilad Shalit et des membres du Comité pour la libération du soldat en prétendant que les manifestations de soutien entravaient les démarches en vue de sa libération, et donc la compromettaient.

« Il vaudrait mieux que monsieur Olmert parle moins mais agisse plus », a réagi le porte-parole du Comité, Gaï Aliassaf. « Le moment est venu pour le chef de l’Etat de faire revenir chez lui Guilad, après près de trois années de détention », a déclaré Noam, le père de Guilad. Noam et son épouse Aviva (en photo) ont quitté hier Mistpé Hila pour poursuivre leur combat d’une manière plus symbolique encore : ils vont désormais vivre dans une tente devant le domicile d’Olmert, à Jérusalem, afin que ce dernier soit face à ses responsabilités. Autre initiative qui vient des USA : des membres du Congrès ont demandé à la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton de ne pas transférer de fonds à l’Autorité palestinienne sans que ne soit réglée la question de Guilad Shalit. Rappelons que les USA ont annoncé qu’ils allaient donner 900 millions de dollars à l’Autorité Palestinienne pour la restauration de la bande de Gaza.

Publié dans ISRAEL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article