POURIM 5769 à LEVALLOIS

Publié le par ACCIL

Nous entrons dans le mois d'Adar, mois où l'on célèbre la fête de Pourim.

 

"מי שנכנס אדר מרבים בשמחה"

 

  « Quand arrive le mois d’Adar, on multiplie les joies » (Taanit, 29A)

 

 

Cette joie est altérée par la perte de notre cher et regretté  Président Gilles Bedoucha, pour qui nous avons une pensée affectueuse en ces instants.

 

 

Rappel historique

 

 

L’épisode de Pourim se situe en 486 avant l’ère courante après la destruction du premier Temple de Jérusalem. Une grande partie de la population juive est exilée d’Israël en Babylone (Irak).

 

Le roi Assuérus, frère de Nabuchodonosor, régnait sur le grand empire des Perses, de l’Inde à l’Ethiopie, dont la Capitale était Suze. Le Roi, après avoir répudié son épouse Vachti, choisit pour nouvelle Reine la belle Esther. Mais Esther n’avait pas révélé qu’elle était juive, sur les conseils de son oncle Mordéhay. Mordéhay découvre un complot contre le Roi et l’en prévient par l’intermédiaire d’Esther. Le fait fut consigné dans le livre des annales.

 

Assuérus avait un ministre nommé Haman qui haïssait les juifs. Un jour, ce dernier dit au Roi «  Dans ton pays, se trouve un peuple (les juifs) qui est dispersé et disséminé partout ; ses lois sont toutes différentes de celles des autres peuples, et il n’obéit pas aux tiennes. Si tu désires, ordonne que l’on mette à mort tous les juifs. »

Assuérus donna cet ordre, et les juifs se trouvèrent en grand danger. Au mois de Nissan, Haman tire au sort le jour propice au massacre du peuple juif. C’est la date du 13 Adar qui est retenue.

Mordéhay fait dire à Esther d’intercéder auprès du Roi pour sauver son peuple. Après quelques hésitations, elle accepte mais lui demande de faire décréter d’abord un jeûne de trois jours dans la Communauté de Suze. Esther invita, au péril de sa vie, Assuérus et Haman à un festin. Au cours du banquet, Assuérus lui demande ce qu’elle désire et Esther promet de lui faire connaître sa requête le lendemain. Cette même nuit, le Roi n’arrivait pas à dormir ne comprenant pas la signification du dîner. Il ordonne qu’on lui lise ses annales et, comme par hasard, le livre est ouvert à la page où est consigné le bienfait de Mordéhay.

Le matin, il demanda à Haman quel traitement il se devait de réserver à un homme qu’il souhaitait honorer. Haman donna son avis en croyant que le Roi pensait à lui. Une parade en ville sur le cheval du Roi. Assuérus lui ordonna alors de faire ce qu’il avait dit pour Mordéhay. Sans avoir eu le temps de se remettre de sa honte, Haman doit se rendre au festin d’Esther. Au cours du repas, elle révèle qu’elle est juive et accuse Haman de tramer un complot contre la Reine et son Peuple. Esther lui demanda sa survie ainsi que celle de son peuple, que Haman avait condamné.

 

C’est ainsi que Assuérus publia un nouvel édit pour déroger celui de Haman qui fut pendu sur la potence qu’il avait lui-même dressée pour Mordéhay. Le 13 Adar fut proclamé « journée d’autodéfense pour les juifs ». Le 14 Adar, lendemain de la victoire est passé d’un jour de deuil à un moment de liesse populaire.

 

 

Nous vous rappelons ici les mitsvot relatives à la fête de Pourim:

 

·         Le jeune d'Esther: le Lundi 9 Mars, 13 Adar

 

Cette année, le jeûne commence à 5h43 et termine à 19h25.

Nous vous rappelons qu'il est strictement interdit de commencer à manger avant d'avoir écouté la Meguila.

  •    Les mitsvot du jour de Pourim: dès le lundi 9 Mars à partir de 19h30, au mardi 10, avant la tombée de la nuit.

-          Mahatsit Hachekel: le demi-sicle:

 

Il est d'usage de donner avant Pourim, par personne et au minimum, 3 pièces valant la moitié de l'unité monétaire du pays dans lequel on vit, soit 50 cents en France. Il est recommandé de les donner le jour du jeûne avant Minha, ou le jour de Pourim, avant la lecture de la Meguila. Cette somme sera ensuite distribuée à des pauvres, qui l'utiliseront pour les réjouissances de Pourim.

 

 

-          Meguila : Lecture de la Meguila.

 

Hommes et femmes ont l’obligation d’écouter chaque mot de la Méguila, à deux reprises, la veille au soir de Pourim (lundi 9 mars), et le 14 Adar (soit le mardi 10 Mars cette année). Il est bon d'habituer les enfants à écouter la meguila dès leurs plus jeunes âges, cependant, les enfants qui ne peuvent pas rester attentifs en sont dispensés.

 

 

Les autres mitsvot de Pourim doivent être faites après la lecture de la Méguila, qui constitue la 1ère mitsva.

 

-          Michloah’ manot : cadeaux comestibles aux proches

 

Le jour de Pourim, nous avons l’obligation d’envoyer au minimum 2 mets différents à un ami, par un intermédiaire, afin de multiplier les brahot sur les aliments et d’engendrer plus de paix et d’harmonie entre nous. La valeur des michloah manot, doit être équivalente celle d'un repas.

 

-          Matanot laévyonim : dons aux pauvres

 

Le jour de Pourim, nous avons l’obligation de donner une somme d'argent à deux personnes nécessiteuses.

Il faut donner la somme correspondant à un repas, soit environ 5 euros.

L’usage de Pourim est de donner à tout celui qui tend la main (« kol hapochet yad »)

 

Celui qui multiplie les dons est digne de louanges.

 

-          Michté Pourim : le festin de Pourim

 

De même, le 14 Adar, (le mardi 10 Mars) nous avons l’obligation de faire un repas copieux, arrosé de vin, dans une ambiance de joie et dans l’intention de louer l’Eternel pour le miracle qui a eu lieu.

On doit impérativement commencer le festin avant la tombée de la nuit. 

  • Les offices:

Lundi 9 Mars

 

6h45: 1er office de Chaharit, office du matin au 1er étage

7h30: 2ème office de Chaharit à la synagogue

13h30: 1er office de Minha, office de l'après-midi

18h30: 2ème office de Minha

18h50 à 19h20: Cours sur Pourim

 

A 19h20, deux offices sont organisés simultanément:

 

- Arvit, office du soir, suivi de la lecture de la Meguila par le Rav Chalom LELLOUCHE à la synagogue

 

- Arvit, suivi de la lecture de la Meguila par notre ami, le Docteur Raphaël SASPORTAS, au 1er étage de l'ACCIL

 

Mardi 10 Mars

 

6h45: 1er office de Chaharit.

7h20: 1ère Lecture de la Meguila par notre ami Mickaël OHAYON au 1er étage de l'ACCIL.

 

7h30: 2ème office de Chaharit à la synagogue.

8h10: 2ème lecture de la Meguila par le Rav Chalom LELLOUCHE.

 

11h: 3ème lecture de la Meguila pour les enfants de l'école, accompagnés de leurs parents, ainsi que de la communauté.

13h: 4ème lecture de la Meguila.

 

13h30: Minha

 

20h: Arvit

 

Le jour de Pourim est un jour propice aux tefilot personnelles.

On compare le jour de Kippour au jour de Pourim., n’hésitez pas à multiplier vos prières à Hachem.

En effet, Kipour = Képourim. (kipour c'est comme Pourim)

 

  • Soirée Poker: Samedi 14 Mars

 

Une soirée poker est organisée à l'ACCIL dans le cadre de Pourim, le samedi 14 Mars. Vous pouvez vous y inscrire dès maintenant par mail aux adresses suivantes: pourim@atlantys.com ou accil@acill.org , ou encore par téléphone, au 01.47.57.11.15, du lundi au jeudi de 8h30 à 12h30, puis de 14h à 17h, et le vendredi de 8h30 à 13h30.

De nombreux lots sont à gagner... alors n'attendez plus, inscrivez-vous!

 

 

Nous vous attendons nombreux à ces offices, et vous souhaitons une excellente fête de Pourim!

 

 

Chalom LELLOUCHE

Rabbin de Levallois

 

Publié dans INFO. COMMUNAUTAIRES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article