Iran fait la fête, Israël s’inquiète

Publié le par ISRAEL MAGAZINE

Téhéran a annoncé hier officiellement l’inauguration mercredi de sa centrale nucléaire de Bouchehr qui débutera ses activités dans les jours à venir.

La construction de cette centrale a débuté en 2002 après que l’Iran ait signé un accord d’un milliard de dollars avec la Russie, dans le cadre duquel cette dernière a envoyé des dizaines de techniciens, ingénieurs et scientifiques à Bouchehr. Parallèlement, des centaines d’ingénieurs iraniens ont été envoyés en Russie pour formation. Les dirigeants du gouvernement iranien prendront part à cette inauguration ainsi que les responsables de l’Agence russe en énergie atomique. Si en Iran, on fait la fête, en Israël, on s’inquiète. Selon le ministre de la Défense israélien Ehoud Barak, le rapport de l’AIEA (L'Agence Internationale de l'Energie Atomique) reçu dernièrement montre la necessité d’une pression internationale effective afin d’arrêter le programme nucléaire iranien. Jo Liberman, le sénateur juif américain actuellement en Israël, a exprimé son soutien dans la politique israélienne contre l’Iran. « Il y a une similitude entre les propos que j’entends aux USA et ceux que j’entends ici au sujet de l’Iran», a-t-il déclaré.

Publié dans ISRAEL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article