Le Hamas vole l’aide humanitaire

Publié le par ISRAEL MAGAZINE

Le Hamas, qui contrôle toujours la bande de Gaza, bien que fragilisé suite à l’opération « Plomb coulé », est parvenu à dérober 3500 couvertures et 400 colis de nourriture prêts à être distribués à 500 familles palestiniennes, dans un entrepôt de l'UNRWA.

L'Onu appelle le Hamas à restituer l'aide humanitaire qu’il s’est approprié à Gaza. Le secrétaire adjoint de l'Onu aux Affaires humanitaires John Holmes demande au Hamas de « respecter la neutralité des installations onusiennes et « de ne plus perturber la distribution aux civils palestiniens». Un habitant de Gaza témoigne : « Celui qui est proche du Hamas reçoit de la nourriture et des médicaments. Celui qui ne l’est pas, doit se débrouiller comme il le peut ». Par ailleurs, il y a quelques jours, John Ging, le directeur de l’UNRWA à Gaza avait constaté que la population gazaouite ne recevait pas assez d’aide et que celle-ci ne parvenait pas suffisamment vite. Selon lui, des dizaines de milliers de tonnes de matériel étaient bloquées en Egypte, en Jordanie et dans les ports israéliens.                                                                                                        L’ONU a, par ailleurs, reconnu hier, suite aux conclusions de l’enquête, qu’aucune personne n’avait été tuée au sein de l’école de l’UNRWA, comme cela avait été annoncé hâtivement dans les médias internationaux, provoquant l’indignation générale et la recrudescence d’actes antisémites. «Les bombardements et atteintes en vies humaines ont eu lieu en dehors de l’école, et non à l’intérieur», a reconnu Maxwell Gaylord, le coordinateur des opérations humanitaires de l’ONU à Jérusalem dans un communiqué officiel. (Photo: Aide humanitaire acheminée par Israël même durant l'opération dans Gaza).

Publié dans ISRAEL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article