une infirmière libérale :propos antissemites à sa patiente

Publié le par BNVCA

BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L ANTSEMITISME

Parrainé par le Centre Simon Wiesenthal ;Verbe et Lumière

8 Boulevard Saint Simon 93700 DRANCY

 

Le Président

Sammy GHOZLAN

0609677005

 

LE 25/1/09

Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme dénonce et condamne avec force le comportement et les propos antisémites inadmissible d’une infirmière  à sa patiente de confession juive

Mme Patricia B…  dont la grand mère a été déportée et assassinée dans les camps d’extermination,a déposé plainte. Dans sa déposition elle relate que le 24/01/09 à 20H40 l’infirmière était en train de la soigner lorsuquà  à la télé la journaliste annonçait l’incendie criminel qui a détruit à Montreuil un entrepôt de produits  cachers. La patiente marque son émotion,et à ce moment l’infirmière à domicile madame A.L.  s’exprime sans réserve et déclare ceci :JE NE SUIS PAS D ACCORD. CEST BIEN FAIT POUR EUX.JE SUIS PROARABE ET PROPALESTINIENNE .HITLER N A PAS FINI SON TRAVAIL .IL NE LES A PAS STERILISES

AFIN QUE LA RACE NE SE REPRODUISE PAS….etc.. »

Considérant la gravité de la nature des propos Le BNVCA a décidé de saisir le conseil de l’ordre des infirmières ainsi que la DASS de Bobigny au travers du Préfet du Département.

Nous demandons que l’infirmière en question soit immédiatement interdite d’exercice , par crainte pour la santé d’autres patients de confession juive.

Nous demandons qu’après l’enquête, des sanctions pénales sévères soient prononcées à son encontre.

Le venin contenu dans ces propos condamnables , intolérables, confirme s’il le fallait encore le lien établi entre le soutien à la cause palestinienne et l’antisémitisme.

Publié dans ANTISEMITISME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article