Fin de l’opération « Plomb coulé »

Publié le par ISRAEL MAGAZINE

Le retrait des soldats de Tsahal a commencé, mais nombreux sont encore dans la bande de Gaza, le temps de vérifier que le cessez-le feu soit respecté par le Hamas.

Dimanche, quelque heures après l'instauration d'un cessez-le-feu unilatéral par l'Etat hébreu, le mouvement islamiste Hamas avait à son tour annoncé, de Damas, une cessation des hostilités, et donné une semaine à Israël pour quitter entièrement la bande de Gaza. Depuis, le calme règne effectivement dans les localités du sud d’Israël qui ont, depuis 22 jours, été la cible de 521 missiles (310 Kassams et 211 Grad de longue portée). La Défense passive a cependant décidé que les cours reprendront progressivement, afin de s’assurer que ce calme n’est pas un leurre. Ismaël Haniyeh, depuis sa cachette qu’il n’a pas quitté depuis le début de l’offensive israélienne, a crié victoire, comme on pouvait s’y attendre, déclarant que Tsahal n’avait pas « atteint ses objectifs ». Ce n’est pas l’avis du Premier ministre Ehoud Olmert qui, lors d’un discours prononcé samedi, avait assuré qu'Israël avait atteint tous ses objectifs "et même au-delà". Selon un dernier bilan, 1300 Palestiniens ont été tués et 5300 blessés. De nombreuses infrastructures appartenant au mouvement terroriste Hamas ont été détruites, parmi lesquelles 48 établissements gouvernementaux. Des centaines de tunnels servant à la contrebande d’armes ont été détruits le long de l’axe de Philadelphie, ainsi que 20 mosquées et 18 écoles que les terroristes du Hamas utilisaient pour cacher des armes ou pour se réfugier. Au cours de l’opération, 13 Israéliens ont également trouvé la mort, dont 10 soldats de Tsahal et trois civils. Environ 780 soldats et civils ont été hospitalisés, et 64, dont 13 civils, le sont encore. 650 personnes, en état de choc suite aux tirs de roquettes, ont été traitées. Enfin, près de 1000 employés de la Maguen David Adom se sont mobilisés pour venir en aide à la population, parmi lesquels 700 bénévoles.

Publié dans ISRAEL

Commenter cet article