Opération « Plomb coulé »

Publié le par ISRAEL MAGAZINE

Nous sommes au 19ème jour de l’opération. Cette nuit, Tsahal a détruit 60 objectifs dans la bande de Gaza, parmi lesquels 35 tunnels servant à la contrebande (l’un d’entre eux étant prêt pour perpétrer un attentat), 12 rampes de lancement de missiles, des infrastructures servant à entreposer des armes et éliminé plusieurs groupes d’hommes armés membres du Hamas (soit plus de 30 terroristes, selon l’armée).

 Selon des sources palestiniennes, l’ancienne mairie de la ville de Gaza, utilisée ces dernières années comme tribunal, aurait également été touchée. Ces mêmes sources affirment que 971 Palestiniens ont été tués depuis le début de l’opération, et plus de 4500 blessés. Côté israélien, six soldats (trois officiers et trois soldats) ont été blessés cette nuit lors d’affrontements avec des terroristes dans la bande de Gaza. Des hauts responsables à Jérusalem ont affirmé hier que, malgré les informations selon lesquelles les pourparlers en vue d’un cessez-le feu progressaient en Egypte, il n’y avait pas de pression pour interrompre l’opération militaire. Selon eux, le Premier ministre Ehoud Olmert a expliqué qu’aucune date limite n’avait été fixée pour parvenir à un cessez-le-feu, et que personne ne nous donnera le signal d’arrêt (sans notre accord Ndlr). « Nous ne voulons pas être sous le coup d’une autre résolution 1701 comme au Liban, ont-t-ils ajouté. Nous ne voulons pas nous retrouver demain, après-demain, dans cinq ou dix ans, de nouveau contre l'organisation terroriste armée de missiles atteignant cette fois l'ensemble d'Israël. Nous ne voulons pas d’une solution unilatérale. Nous voulons des garanties de sécurité et que les choses soient claires. Le premier ministre s'est fixé deux objectifs : que le Hamas cesse le feu, et que cette organisation arrête de se renforcer ».

Publié dans ISRAEL

Commenter cet article