Violents combats à Gaza, des roquettes tirées depuis le Liban

Publié le par A.F.P


© 2009 AFP (Ramzi Haidar)
Retransmission sur écran géant du discours d' Hassan Nasrallah le 7 janvier 2009 à Beyrouth

Des roquettes tirées du Liban se sont abattues jeudi dans le nord d'Israël en apparente riposte à l'offensive israélienne à Gaza où des violents combats opposaient l'armée israélienne à des activistes palestiniens, le bilan des morts ayant franchi la barre de 700.


Un émissaire israélien s'est parallèlement rendu en Egypte pour discuter d'une proposition de trêve du président Hosni Moubarak.

Trois roquettes Katioucha tirées depuis le Liban sont tombées dans l'ouest de la Galilée, dans le secteur de la ville de Nahariya et du kibboutz Kabri, blessant légèrement deux femmes, selon un dernier bilan. L'armée israélienne a tiré en riposte plusieurs obus en direction du Liban, a indiqué un porte-parole militaire. Suite à cette attaque, les habitants du nord d'Israël ont été appelés à rester près de pièces protégées de logements et les écoles ont été fermées à Nahariya.

Les tirs n'ont pas été revendiqués, mais selon des sources militaires israéliennes ils seraient le fait de groupes palestiniens réagissant à l'offensive à Gaza. Israël a relativisé la portée de cette attaque dans un souci de ne pas ouvrir un second front.

Le Hezbollah chiite libanais, dont le chef Hassan Nasrallah s'était dit prêt à toute nouvelle guerre avec Israël, a indiqué "vérifier l'information".

Publié dans ISRAEL

Commenter cet article