Beer Sheva touchée

Publié le par ISRAEL MAGAZINE.

Pour la première fois hier, au moins deux roquettes Grad se sont abattues sur la capitale du Néguev, qui se trouve être désormais la ville la plus éloignée de la bande de Gaza qu’est parvenu à atteindre le Hamas.

L’un des missiles est tombé sur un jardin d’enfants, fort heureusement vide de ses occupants à cette heure tardive. De nombreux dégâts ont été occasionnés, et deux personnes, qui passaient près du Gan, ont été commotionnées. 185 000 habitants habitent à Beer Sheva, et si ces derniers s’étaient, eux aussi, suite aux menaces du Hamas, préparés à un tel scénario, il ne fait pas de doute que ces menaces mises en application ont fait monter la tension d’un cran, face aux capacités de l’organisation terroriste. La deuxième roquette s’est abattue sur un terrain vague de la ville. Un spectacle qui avait lieu au théâtre municipal a dû être interrompu, le directeur ayant dû faire évacuer le public en raison de l’alerte. D’autres localités ont également été prises pour cible hier; la ville bédouine de Raat, Kiryat Malakhi, Ofakim, Ashkelon, et Ashdod, où une roquette s’est abattue à 18h30 sur un parking d’une grande usine. La salle à manger d’un Kibboutz près d’Ashkelon a également été endommagée. Et toujours Sdérot, où plus de huit roquettes sont tombées hier. Au total, 16 personnes ont été blessées durant la journée d’hier, la plupart légèrement, et des dizaines de personnes en état de choc, dont un enfant de 11 ans, ont dû être prises en charge. Le cauchemar continue ce matin dans la capitale du Néguev, où une roquette s’est abattue sur un terrain vague, aux alentours de 8h30, un autre s’étant abattue sur une école du centre de la ville. Deux roquettes sont également tombées à Ashdod et Ashkelon, une personne ayant été légèrement blessée dans cette ville. (Photo Herzl Yossef, gan touché à Beer Sheva).

Publié dans ISRAEL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article