Quand la terreur défile à Gaza

Publié le par ISRAEL MAGAZINE

Les Palestiniens ont marqué les vingt et un ans de la création du Hamas par une manifestation qui, plus qu’un soutien au mouvement terroriste, avait plutôt l’air d’une démonstration de force. Le mouvement a été créé le 14 décembre 1987, après le début de la première Intifada, par un groupe de militants se réclamant des Frères musulmans, dont le cheikh Ahmed Yassine. En organisant ce rassemblement de masse, le Hamas entendait montrer son assise populaire dans la bande de Gaza, face à Israël mais aussi au parti rival Fatah, dirigé par le président palestinien, Abou Mazen. Des dizaines de milliers de partisans du Hamas se sont rassemblés dimanche, à Gaza, arborant les drapeaux verts du Hamas et brûlant, comme à l’accoutumée dans ce genre de manifestations, les drapeaux israéliens et américains. Des enfants, portant uniforme et fusil, se mêlaient à la foule, le « clou du spectacle », en tout cas le moment le plus pitoyable, étant sans aucun doute celui où un Palestinien, censé représenter Guilad Shalit, disait, en hébreu, que ses parents lui manquaient.

Publié dans ACTUALITE

Commenter cet article