Le Hamas envoie des Kassam, Israël envoie de l’argent

Publié le par ISRAEL MAGAZINE

Le Premier ministre Ehoud Olmert, le ministre de la Défense Ehoud Barak et la ministre des Affaires étrangères Tsipi Livni ont accepté la demande du Premier ministre palestinien Salam Fayed, et 100 millions de shekels seront transférés dans les banques de Gaza.  A quelques jours de la fin de la période de trêve « officielle » entre le Hamas et Israël, qui doit s’achever le 19 décembre prochain, Olmert, Barak et Livni se sont réunis hier afin de décider de la conduite du gouvernement face à la reprise des tirs de roquettes. Au sein de l’Autorité palestinienne, qui avait affirmé que si la somme n’était pas transférée, les banques de la banque de Gaza devraient fermer, la nouvelle a été bien accueillie : « Cela nous aide face au Hamas », a déclaré un responsable de l’AP, précisant que cet argent serait utilisé, entre autre, pour le paiement de 70 000 employés de l’AP. Et, ce n’est pas tout : Israël a également autorisé le transfert d’essence et l’acheminement d’aide humanitaire dans Gaza. Cette décision a suscité la colère du ministre Elie Ishaï, le président du parti Shass, qui a affirmé que « le terrorisme était de cette façon récompensé ». « Au lieu que la nouvelle soit bonne pour Ashkelon, Sdérot et toutes les localités jouxtant la bande de Gaza, elle l'est pour Gaza et les lanceurs de Kassams », s’est –il indigné. Le ministre de la Défense Ehoud Barak, qui se rend aujourd’hui en visite dans le plateau du Golan, a tenté d’apaiser sa colère, en promettant qu’Israël agira au « bon endroit et au bon moment ». « Cessons les discours inutiles, a-t-il déclaré. Je recommande à tous d’arrêter de parler et d’attendre. Nous opérerons de manière responsable, en ayant bien réfléchi, et au lieu et moment les plus propices ». Qui vivra, verra, en somme...

Publié dans ACTUALITE

Commenter cet article