Les tirs de roquette se poursuivent, les débats aussi

Publié le par ISRAEL MAGAZINE

Tandis que le cabinet ministériel se réunissait, hier, pour discuter de la situation sécuritaire, les tirs de roquettes en direction de l’Etat hébreu se poursuivaient, inlassablement. Six roquettes et cinq obus de mortier, tirés depuis la bande de Gaza, se sont abattus sur des localités jouxtant la bande de Gaza, dont Sdérot et le sud d’Ashkelon. « Il est dommage que ceux qui nous dirigent ne comprennent pas que quand on tire sur Sdérot, on tire sur Israël, a déclaré le nouveau maire de la ville David Bouskila. Lors de la réunion ministérielle, la ministre de la Diplomatie Tsipi Livni a vivement critiqué la conduite du ministre de la Défense Ehoud Barak. « Il n’y a pas de trêve à Gaza, a-t-elle déclaré. Celui qui appelle cela une trêve ne sait pas ce qui se passe là-bas. Celui qui est responsable de la Défense doit agir. De mon côté, j’agis dans le domaine de la ligne politique ». Ehoud Barak, à qui cette critique était destinée, a répondu : « La situation dans Gaza est connue de tous. C’est une réalité qui nécessite la réflexion, mais implique également la ligne politique ». Le gouvernement a consenti à allouer la somme de 600 millions de shekels pour construire des abris dans les habitations des localités jouxtant la bande de Gaza, situées dans un périmètre de 4,5 kms de celle-ci. Les travaux débuteront immédiatement, pour s’achever au troisième trimestre de l’année 2009.

Publié dans ACTUALITE

Commenter cet article