Honte à eux !

Publié le par V. PEREZ - J. SBERRO

Le Président de l’état d’Israël Shimon Pérès a été invité à discourir devant les étudiants de l’université d’Oxford. Quelques militants acharnés de la ‘’cause palestinienne ’’, mais plus proche de l’antisionisme primaire si l’on entend bien, en ont profité pour insulter le pays qu’il préside -et donc ses citoyens- à travers sa personne.

 

L’un d’entre eux s’est désigné comme étant présent « au nom d'un million et demi d'habitants de Gaza qui sont bombardés par Israël chaque jour ». Sans pour autant s’interroger sur l’absence de sécurité pour les habitants riverains et Juifs de la bande de Gaza ! Sans se questionner également sur la raison de cet affrontement alors que la totalité du territoire laissé entre les mains du Hamas en 2005 est Juderein comme l’aurait rêvé à l’époque Adolphe Hitler !

 

Un nom qui a été cité par un autre de ces ‘’militants’’ comme ‘’qualité’’ accolée aux actes passés de Shimon Pérès. A-t-on vu Hitler parler un jour de Paix ? Signer des accords de Paix ?  Créer un centre pour la Paix ? Recevoir un prix Nobel de la Paix ? ….

 

Rien de tout cela le concernant mais le Président de l’entité sioniste (comme ils disent) OUI !

 

Un autre de ces partisans haineux s’est vanté d’être présent « au nom des 11000 prisonniers palestiniens ». Onze milles innocents ? De quel pays exige t-on qu’il ferme ses prisons ? Israël devrait il subir la haine de ces individus sans pour autant tenter de protéger ses enfants ? Comment qualifierait-on ceux qui exigeraient du seul pays des Juifs un tel suicide ?

 

ANTISEMITE ne serait il pas le terme approprié ?

 

Un  troisième affirmait être sur les lieus « au nom des 800.000 réfugiés expulsés » en 1948. Quid de cette expulsion ? Qui l’a organisé ? Quand ? Comment ? Et surtout pourquoi leurs descendants pourrissent-ils encore de nos jours dans des camps et des bidonvilles ? Est-ce par manque de moyens financiers ? Si oui, comment Israël -dépourvu de tout pétrole ou autre matière première- a-t-il réussi à intégrer un nombre équivalent ou supérieur de Juifs -expulsés eux réellement des pays musulmans- tout en fournissant un effort de guerre considérable ? Comment peut on expliquer en conséquence ce manque d’humanisme sinon par une politique déterminée à pourrir le conflit proche-oriental ?

 

D’autres apostrophes du même genre ont gêné le discours convivial que le Président Pérès s’apprêtait à faire aux étudiants venus l’entendre. Des interpellations qui questionnent tout intellect correctement formé et non lobotomisé par la propagande mais surtout par la haine du Juif quoiqu’il fasse. Des invectives qui n’ont d’autres objectifs que ceux malmenant l’état d’Israël dans ses relations diplomatiques et commerciales.

 

Ces actions qui démontrent la duplicité de ‘’ la cause palestinienne ’’ lorsqu’elle est travestie ont suscité une remarquable réponse de Shimon Pérès : « Nous avons le droit de rester en vie. Nous n'avons pas besoin de votre autorisation ».

 

Cette devise nous l’appliquons depuis la naissance du peuple juif. Il va sans dire qu’elle sera nôtre pour l’avenir prochain mais aussi très lointain.

 

Victor PEREZ ©

Publié dans ANTISEMITISME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article