Israël répond au Haut Commissaire aux Droits de l'Homme

Publié le par CCEEE - J.SBERRO

Il est choquant de lire le dernier communiqué de presse du Haut Commissaire aux Droits de l'Homme de l'ONU, totalement dépourvu de perspicacité. Le plus confondant étant la façon avec laquelle elle se réfère aux agressions palestiniennes dans sa toute dernière phrase, presque incidemment, comme une pensée qui surgirait après coup. Malheureusement, Israël n'a pas la chance d'être si décontracté dans sa réponse aux tirs de roquettes et d'obus de mortier sur ses civils, attaques qui violent le droit le plus fondamental de tous, celui de vivre.


La responsabilité finale de la situation dans la bande de Gaza repose entièrement sur le Hamas qui investit toutes ses ressources dans les armes et le terrorisme au lieu de subvenir aux besoins de sa population, qu'il contrôle avec brutalité. L'organisation terroriste du Hamas et les autres groupes terroristes affiliés ont tiré plus de 170 roquettes et obus de mortier sur Israël durant les 10 derniers jours, avec 25 explosions en Israël pour le seul week-end dernier.


Israël maintient son engagement vis-à-vis de la trêve, mais attend du Hamas qu'il tienne également ses engagements, dont l'arrêt du terrorisme et de l'armement.


Il est décevant de voir que le Haut Commissaire est devenue la victime de la manipulation cynique des médias par le Hamas, et qu'elle réécrit ses fausses informations criantes dans son communiqué de presse. Electricité et eau ne cessent d'être fournis par Israël à la bande de Gaza (1), et rien qu'hier, 33 camions chargés de vivres sont entrés dans Gaza, d'autres attendant de pouvoir le faire dès que cesseront les attaques violentes du Hamas.


Plutôt que de faire le jeu de la joute politique promue par les Palestiniens, Israël attend du Haut Commissaire qu'elle examine les faits avant de publier des déclarations unilatérales sur la situation humanitaire à Gaza, et qu'elle commence par condamner énergiquement les auteurs du terrorisme.


(1) Note de l'ambassade d'Israël en France : voir notre brève du 10 novembre 2008

Communiqué de la Mission d'Israël à l'ONU, Genève, 18 novembre 2008


Roquettes (en vert) et obus de mortier (en jaune) tirés depuis la bande de Gaza du 5 au 16 novembre 2008 (lire de droite à gauche)

Le 5 novembre 08 : un enlèvement via un tunnel déjoué (lire)

Le 12 novembre 08 : engin explosif déminé

(Source : Intelligence and Terrorism Information Center)




 

Répartition mensuelle des roquettes et obus de mortier depuis la trêve (19 juin 2008)

(Source : Intelligence and Terrorism Information Center)



Publié dans ACTUALITE

Commenter cet article