Plaques commémoratives autour de l'ancien ghetto de Varsovie

Publié le par JUIF.ORG - AJAX

Vingt-et-une plaques commémoratives ont été installées au coeur de Varsovie pour marquer l'enceinte de l'ancien ghetto juif. Pendant la seconde guerre mondiale, les nazis y avaient enfermé 450'000 juifs avant de les assassiner méthodiquement dans les camps d'extermination.

La ville de Varsovie, le ministère de la culture et l'Institut historique juif ont officiellement inauguré cette initiative. "Le 16 novembre 1940, les nazis ont enfermé les juifs de Varsovie dans le ghetto. Nous avons choisi cette date pour inaugurer le programme", a expliqué une responsable du projet.

"Le ghetto de Varsovie a été le plus grand ghetto sur la terre polonaise sous l'occupation nazi. Un lieu terrible d'isolement et de mort pour un tiers de la population de la ville", a déclaré la mairesse de Varsovie lors de la cérémonie d'inauguration.

Les plaques ont été installées tout au long de l'enceinte initiale du ghetto, c'est-à-dire le quartier délimité en novembre 1940 par les nazis sur 307 hectares dans le centre de la capitale.

Après avoir envahi la Pologne en 1939, les nazis isolèrent progressivement les juifs, qui constituaient 10% de la population du pays, dans des ghettos avant de les exterminer. Au fur et à mesure des déportations des juifs, les Allemands ont rétréci le ghetto qui, en 1942, ne couvrait plus que quelque 100 hectares, avec 60'000 survivants.

En avril 1943, un millier de jeunes juifs du ghetto décidèrent d'attaquer les nazis pour mourir l'arme à la main plutôt que de se faire tuer sans résistance dans le cadre de "la solution finale". Après avoir écrasé l'insurrection, les nazis rasèrent le quartier.

Publié dans RELIGION ET HISTOIRE

Commenter cet article