Un rabbin dans la famille Obama

Publié le par ISRAEL MAGAZINE


Voilà qui va arranger les affaires de Barack Obama avec la communauté juive. Le cousin de Michelle Obama, Capers C. Funnye Jr. est un juif afro-américain, rabbin de la Beth Shalom B’nai Zaken Ethiopian Hebrew Congregation de Chicago. Le grand-père paternel de l'épouse du candidat et la mère du rabbin étaient frère et soeur. Funnye est le premier afro-américain membre du Conseil des rabbins de Chicago et a été ordonné rabbin en 1985. Il est Bachelor of Arts degree in Jewish Studies et Master of Science in Human Service Administration du Spertus Institute of Jewish Studies de Chicago. Comme la plupart des membres de sa communauté, le rabbin Funnye n'est pas né juif. Il est né chrétien méthodiste, mais insatisfait de cette religion, il a comparé plusieurs religions, y compris l'islam, avant de décider de se convertir au judaïsme, sentant dans cette religion un sens de libération intellectuelle et spirituelle dans l'interrogation permanente qu'elle encourage. Le rabbin Funnye, 56 ans, se dit «très ému et très fier» du chemin parcouru par Michelle et Barack Obama. Il a assisté à leur mariage en 1992, avant de perdre un peu le couple de vue puis de reprendre contact dix ans plus tard, lorsqu'il s'est mis à faire du travail social près de l'Université de Chicago, où travaillait Michelle Obama. Selon une porte-parole de cette dernière, Katie McCormick Lelyveld, c'est par respect pour la vie privée de leurs familles que les Obama n'avaient pas évoqué ce lien, qui n'était quasiment pas connu en dehors de la communauté juive de Chicago. "Avoir un rabbin dans sa famille ne changera rien pour Obama auprès de l'électorat juif", estime le représentant démocrate Robert Wexler, l'un des principaux émissaires d'Obama auprès de la communauté juive. «Ce qui est important, c'est que Barack Obama soutien fermement la sécurité de l'État d'Israël».

Publié dans ACTUALITE

Commenter cet article