Substitution "sioniste"à"Juif" par ZAHRA FRANCE,autres extrémistes

Publié le par BNVCA

BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L' ANTISEMITISME

8 Boulevard Saint Simon 93700 DRANCY



COMMUNIQUE

 DRANCY LE 25/9/08


Le Bureau National de Vigilance Contre l'Antisémitisme a depuis près de 3 semaines ,reçoit un grand nombre d'appels de citoyens à la fois choqués et inquiets par l'organisation par l'association ZAHRA France ,d'une manifestation le 27 septembre 2008 à 15H Place du Trocadéro à PARIS « Front Uni Contre le Sionisme » « Journée Mondiale sur Jérusalem ».

La majorité des requérants nous disent ressentir cet évènement comme une provocation ,d'autant que dans leur site, les organisateurs utilisent le spectre de la religion,se réfèrent à l'Islam,au Nom de D.ieu le Tout Misecordieux ... aux Versets du Coran, et au prophète Mahomet pour inciter  les gens (musulmans surtout)à se rassembler et manifester contre les sionistes « qui sont partout y compris dans notre pays » La substitution du « Sionisme » au « Judaisme »et la confusion grossière entre juif et sioniste ne dupent plus personne. Le discours de certains dirigeants d'associations extrémistes participant à cette manifestation comme DIEUDONNE , KEMI SEBA ,le parti des Musulmans de France, Le Conseil Islamique de France,Entre Plume et Enclume,Al Ghadir,Les Chiites de France, La Pierre et l'Olivier, constituent des appels à la haine et à la violence.

Dans ce climat de tension intercommunautaire révélé par les trop nombreuses agressions , comme celles survenues dans le 19eme arrondissement, nous nous faisons les intermédiaires de tous ces requérants qui réclament l'interdiction de cette manifestation organisée par Zahra France  qui  contraste gravement   avec les actions de rapprochement , comme celle initiée par Mr CHALGOUMI HASSAN, Imam de Drancy qui, le 25/9/08 à 19H,a su réunir à la Mairie de Paris 19°,dans une atmosphère détendue et fraternelle,les musulmans et les juifs au cours d'une Mini Chorba de fin de jeûne de Ramadan, en présence de rabbins et responsables juifs, et imams et responsables musulmans (Mosquee de la rue de Tanger, Dirigeant du foyer africain) etc.

Nous demandons au Préfet de Police de Paris et à la  Ministre de l'Intérieur d'interdire cette manifestation qui mêle politique et religion. Nous leur demandons d'envisager également d'engager des procédures de dissolution de ces associations extrémistes, dans l'intêret du bon ordre public,et pour la paix civile..

 

Publié dans ANTISEMITISME

Commenter cet article