Déliquescence

Publié le par CHARLES DALGER

Nous assistons à la déliquescence de ce qui est encore la plus importante communauté juive d'exil. Mais n'allez pas croire que ce phénomène ne frappe que les USA ! Dans quelques générations, il n'y aura plus de communautés juives en exil. Ces communautés sont vouées à disparaître. Ce qui restera du peuple Juif sera sur sa terre, en Israël. On ne se posera pas plus de questions sur le sort de ces communautés, florissantes avant la douloureuse résurrection nationale, que l'on s'en pose à propos des 2/3 ou des 4/5ème des Juifs, qui selon nos commentateurs, seraient restés en Egypte plutôt que de suivre Moshé Rabénou.


Bien que depuis des années ces petits billets soient dérisoires, ajoutons quand même quelques mots discrets au brouhaha. Des chroniqueurs prestigieux, comme Caroline GLICK, ou Guy MILLIERE l'ont déjà fait. En France, depuis des décennies, les Juifs subissent les crifards. Certes, ça fait plusieurs mandatures que l'infect Théo KLEIN, ce complice des nazislamistes n'est plus à la tête de ce machin. Mais, si ses successeurs sont loin de son degré de pourriture, la puanteur de sa collaboration avec les nazislamistes n'est pas totalement dissipée. Elle imprègne encore trop la ligne politique du CRIF. Qu'a donc encore fait le CRIF ? En l'occurrence, rien de particulier. C'est juste pour introduire la suite, plus navrante encore.  


En effet, si nous les Juifs de France, nous sommes mécontents des déclarations du CRIF, que dire de ce que subisse les Juifs américains de la part de leurs notables ? Quoique, aux USA les notables juifs sont beaucoup plus représentatifs qu'en France. Donc, le gros ''couac'' lors de l'importante manifestation devant le siège de l'Organisations des Nazis Unis à New York, n'est pas si fortuit que cela. Le principe même de ces grosses manifs est ringard. Mais bon, avec une participation supérieure à cent mille personnes ça devient significatif. Curieusement, bien que quelques média juifs parlent d'une manifestation monstre, on ne trouve nulle part le nombre de participants. Par contre, c'est le silence absolu chez les déchets de la propagande ordinaire. Ou alors, tous les moteurs de recherches sur le web sont grippés en France. Quand on voit les millions de mots que ces ordures consacrent au moindre déchet à peine un peu endommagé...


Donc, les notables juifs US ont organisé ce grand rassemblement pour protester contre la visite du rat de Perse, dans son palais d'apparat, celui de l'Organisation des Nazis Unis. Evidemment, il n'était pas convenable en cette occasion, d'espérer des mesures concrètes contre le rongeur enragé. Mais de là à imaginer la lamentable débandade qui se produisit, il y avait une large marge. Elle a été franchie. Quelle pitié, mais quelle pitié de voir jusqu'où sont tombés les neuneutables israélites américains ! Ces débiles mentaux nuisibles sont allés jusqu'à empêcher la future VP des USA de prendre la parole. Sarah PALIN aurait fait de l'ombre à leur chouchou, l'aspirant président démocrate. Or, sur ce point, au lieu de s'engager comme les républicains, à mettre hors d'état de nuire le rat de Perse, cet aspirant président souhaite obtenir sa parole, qu'il n'attaquera personne avec sa prochaine bombinette atomique. La stupidité des neuneutables US a dû provoquer des orgasmes, dans les rédactions du 94.8 Mhz parisien. Une pensée toute particulière, pour Valérie HOFFENBERG, la représentante en France de l'American Jewish Committee, charmante dénigreuse de Philippe KARSENTY, auprès des occupants de l'Elysée. Elle doit être fière de ses employeurs.


Plutôt que de répéter ce qu'a brillamment expliqué Caroline GLICK, soulignons la tare actuelle des média juifs francophones. Elle apparut frappante pendant les recherches pour ce modeste papier. Ainsi donc, après le foisonnement des débuts du web, il subsiste encore quelques sites Juifs indépendants d'information. Tout en fonctionnant, pour la plupart, avec des moyens rudimentaires, beaucoup de ces sites ont tenu à se donner une image qu'ils croient ''sérieuse'' et ''respectable''.


Pour les responsables de ces sites, la fameuse ''respectabilité'' est indissociable de la platitude des propos, au moins dans la forme, ainsi que des labels de notoriété des auteurs. Or ces labels ne s'obtiennent qu'en ''collaborant'' avec des grands média. Pas besoin de vous faire un dessin sur le fonctionnement des ''grands'' média. Quant au sérieux, pour ces mêmes responsables de sites d'infos, il consiste à donner la parole à toutes les opinions, du moment qu'elles ne sont pas considérées comme ''extrémistes''. Là aussi, vous voyez le problème. Pour quelle raison les média juifs alternatifs devraient-ils offrir des tribunes, à ceux qui prennent le parti de nos ennemis ? N'ont-ils pas assez de la propagande antijuive ordinaire et des média juifs rampants, voire collabos ?


On peut considérer ainsi, les déclarations des gouvernements israéliens depuis huit ans. Elles sont plus favorables aux nazislamistes qualifiés de ''modérés'', avec lesquels il faudrait faire la paix à tout prix, plutôt qu'aux Juifs qui manifestent leur ras-le-bol de servir de cible aux attentats de ces mêmes nazislamistes. Le gouvernement israélien appelle ces derniers des ''extrémistes'', la propagande rajoute ''de droite''. Si depuis huit ans que ça dure, les gouvernements israéliens n'avaient pas réussi à stopper les attentats, malgré les vraies mesures de rétorsion qu'ils auraient mis en œuvre, aucun Juif ne leurs en aurait tenu rigueur. Si aujourd'hui, les Juifs maudissent la clique au pouvoir, c'est parce que cette clique n'a même pas mis en œuvre le dixième des mesures de rétorsion indispensables, alors qu'elle en avait les moyens.


Question : Les sites web juifs doivent-ils s'aligner sur la qualification officielle du gouvernement israélien ?


Beaucoup l'ont fait. Ils sont désormais ''respectables''. Ils apparaissent dans les répertoires et les liens des institutions israélites officielles. Ces sites vous évitent désormais d'écouter les insupportables réclames sur vos radios juives habituelles. Pour le reste vous y trouverez le même contenu.


Quant à ceux qui préfèrent le fond plutôt que la forme, ceux qui n'ont pas peur des mots, ceux qui sur nos préoccupations de Juifs, ont des opinions bien trempées, et bien, ils font comme ils peuvent. Ce n'est pas l'abondance. On peut même parler de disette. Il n'existe plus aucun média juif francophone pour ceux qui, tout simplement, refusent le mensonge antijuif du soi-disant peuple nazislamiste revendiquant Israël. Ceux là sont irrémédiablement classés ''extrémistes de droite'' et donc, on ne les croisera jamais dans les média et sites ''sérieux''. Heureusement qu'il reste encore quelques auteurs ''respectables'' aux idées bien trempées. Caroline GLICK et Guy MILLIERE en font évidemment partie. Tout comme l'immense Laurent MURAWIEC et quelques autres. Mais quel dommage de devoir fouiller des tombereaux de niaiseries avant de les trouver, sur les sites qui les publient.

LeChana Tova Tikatevou

Charles DALGER, le 24 Eloul 5768 -  24 septembre 2008

Publié dans ACTUALITE

Commenter cet article