Israel, objectif sauver les enfants

Publié le par C.D.E.C.-LE FIGARO et DAILYMOTION


Dans quelques jours, un nourrisson palestinien, âgé de 6 mois, souffrant d'une malformation cardiaque grave, va être opéré à l'hôpital Hadassah de Jérusalem (...)
La semaine dernière, deux enfants palestiniens, l'un natif de la bande de Gaza, l'autre d'Hébron en Cisjordanie ont bénéficié d'une intervention de chirurgie cardiaque. Un médecin palestinien est en train d'apprendre l'hébreu afin de suivre un cursus en échographie cardiaque qui lui permettra de diagnostiquer des éventuelles malformations chez des enfants palestiniens, de les aider à se faire opérer en Israël et de les surveiller ensuite après l'intervention.
L'association déborde d'idées et bien d'autres projets sont en cours, pour contribuer à développer une coopération sanitaire et éducative entre Israël et ses voisins palestiniens. L'ambassade de France en Israël, séduite par les réalisations d'Un coeur pour la paix, a décidé de soutenir la prise en charge de l'intervention de deux enfants palestiniens. Les opérations d'un coût de 12 000 euros sont cofinancées à parts égales par l'hôpital Hadassah et Un coeur pour la Paix. Les familles n'ont donc rien à payer.
Parmi les enfants palestiniens, le taux de malformations cardiaques est très élevé, du fait de la fréquence des mariages consanguins. « Chaque semaine, nous faisons opérer un enfant palestinien atteint de malformations cardiaques mortelles, explique le docteur Muriel Haïm. À ce jour, 72 enfants ont été opérés et sauvés. Il n'y a pas en Palestine de service de chirurgie pédiatrique pouvant opérer ces enfants et les pays aux alentours ne veulent pas les prendre en charge. Sans ces opérations ils ne pourraient pas vivre(...)

Le Figaro 14/10/2007

Publié dans ACTUALITE

Commenter cet article